Question 128

Question: 

Pouvez-vous me dire si des travaux de maçonnerie (comme creuser un trou, porter des brouettes de pierres" rester debout pour faire les travaux, peuvent agraver une polyarthrite rhumatoïde évolutive, dont le traitement de fond à stoppé les dégâts "visible sur les radiographies", mais dont une crise douloureuse avec gonflement de certaines articulations se manifeste, faut-il arrêter tous travaux ???
Merci par avance pour votre réponse.
avec mes salutations distinguées.

Réponse: 

L’observation clinique, comme l’expérimentation animale, démontre qu’une inflammation articulaire est aggravée par la surcharge mécanique ( exagération du mouvement + charge sur l’articulation). A l’inverse, la mise au repos diminue l’inflammation de l’articulation. Mais une mise au repos totale (immobilisation de ou des articulations concernées) a d’autres inconvénients : atrophie musculaire, atrophie osseuse, enraidissement.

Tout est donc une question de mesure. Il est clair que si des articulations « portantes » (genoux, chevilles) sont sujettes à une inflammation rhumatoïde, il conviendrait de limiter le port de charges. Si des articulations comme les épaules, les coudes ou les poignets sont touchés, les efforts violents avec chocs (marteau, pioche ou même brouette) sont déconseillés.

Pour juger, vous disposez d’indicateurs :

-augmentation de la douleur dans les heures qui suivent

-tuméfaction de l’articulation, év. épanchement articulaire

-augmentation de la chaleur locale, ou rougeur éventuelle

Il faut « respecter » ces indicateurs et adapter en conséquence les activités futures, au besoin choisir certaines activités et vous faire aider pour d’autres. Mais il ne faudrait pas, comme vous le dites « arrêter tous travaux ».

Theme: