Question 139

Question: 

Mon mari a 48 ans suite à une grave maladie de ma part,il a déclenché un rhumatisme polyartrique, pour toute la famille cette maladie est une catastrophe,car il souffre beaucoup, et nous ne pouvons rien faire ,j'ai moi même deux cancers celà est à mon avis moins contraignant et surtout moins handicapant florence

Réponse: 

Il est connu qu’un choc psychologique, tel que le déclenchement d’une maladie sévère chez un conjoint ou un proche parent, peut déclencher chez un patient une polyarthrite rhumatoïde. On admet que la maladie est préexistante (pré-déterminée génétiquement) et que le sévère choc psychologique suffit à la faire « flamber ».

Quel que soit le processus déclenchant, le processus de diagnostic et le programme thérapeutique restent les mêmes.

Nous ignorons votre domicile, mais vous avez certainement à disposition un médecin spécialiste en rhumatologie qui devrait

  • confirmer tout d’abord le diagnostic de polyarthrite rhumatoïde
  • évaluer la composante inflammatoire et l’agressivité de la maladie
  • décider d’un programme thérapeutique à long terme.

Actuellement, il existe de nombreuses possibilités thérapeutiques, avec un effet rapide (anti-inflammatoires non-stéroïdiens et stéroïdiens, antalgiques) et avec une efficacité durable (traitements dits « de fond »).

Theme: