Question 142

Question: 

Depuis la fin de ma troisième grossesse en 2000, j'ai eu des douleurs aux poignets et aux coudes, plus au dos. Mon généraliste m'a donné des médicaments anti-inflammatoires. Les douleurs ont disparu, puis sont revenues périodiquement. J'ai du psoriasis depuis 10 ans. Il y a deux semaines, n'y tenant plus, j'ai consulté un rhumatologue qui m'a fait des analyses de sang, mais négatives. Les radios des poignets et doigts n'ont rien indiqués. Je suis fatiguée, ai des douleurs aux niveaux des doigts, poignets, coudes, dos et parfois chevilles. J'ai entendu parler du rhumatisme psoriasique. dans deux semaines, je dois passer une scintigraphie osseuse. Au niveau du dos, j'ai un disque intervértébral (région sacrée) détruit et le rhumatologue m'a dit qu'il faudrait faire quelque chose sans me dire quoi. Qu'en pensez-vous?

Réponse: 

Au contraire de la polyarthrite rhumatoïde, l’arthrite psoriasique peut se présenter sous une forme « axiale » : radiologiquement on peut observer une atteinte des articulations sacro-iliaques (comme dans la spondylarthrite ankylosante) et de la colonne lombaire sous la forme de becs (para-syndesmophytes). A la périphérie, il s’agit d’arthralgies ou d’arthrites, à distribution souvent asymétrique, pouvant également intéresser les articulations interphalangiennes distales (terminales) qui sont habituellement respectées dans la polyarthrite rhumatoïde. On considère comme caractéristique la tuméfaction isolée d’un doigt ou d’un orteil (doigt ou orteil « en saucisse »).

A l’examen sanguin, la vitesse n’est élevée que dans les poussées inflammatoires. Par contre, le facteur rhumatoïde est négatif (arthrite séro-négative). La scintigraphie osseuse devrait permettre de confirmer les localisations en activité, à la périphérie ou sur le rachis lombaire et des sacro-iliaques. Le complément d’imagerie apportera vraisemblablement des arguments en faveur du diagnostic de spondyloarthropathie compatible avec votre histoire de psoriasis cutané.

Theme: