Question 17

Question: 

Ma fille de 3 ½ ans se plaint régulièrement de douleurs au jambes depuis environ 2 mois.
Ma mère souffrait d'arthrite rhumatoïde. Est-ce-que je dois m'inquiéter et la faire visiter par un pédiatre ou pourrait-il s'agir seulement de douleur de croissance ? Elle a grandi 2 cm en 1 mois. Merci d'avance.

Réponse: 

En présence d’antécédents familiaux de polyarthrite, je comprends l’inquiétude d’une mère lorsque son enfant de trois ans et demi se plaint de douleurs des jambes. Je vais essayer de vous rassurer avec les arguments suivants :

  1. Si la polyarthrite de l’adulte est fréquente (1 % de la population), l’arthrite chronique juvénile (ACJ), regroupant toutes les formes, est plus rare : sa prévalence serait actuellement de 0,2 ‰, soit 20 cas pour 100.000 enfants.
  2. Parmi les différentes formes de cette ACJ (forme systémique, formes oligoarticulaires I et II, forme polyarticulaire, forme polyarticulaire avec facteurs rhumatoïdes), seule cette forme polyarticulaire avec facteurs rhumatoïdes (qui commence vers la 10ème année) est associée à une anamnèse familiale positive. Autrement dit, seule cette dernière forme d’ACJ serait compatible avec la notion d’une polyarthrite chez la grand-mère.
  3. Le diagnostic d’arthrite, chez l’enfant comme chez l’adulte, ne peut être évoqué que s’il existe une douleur à localisation articulaire, accompagnée d’un épaississement élastique fusiforme de cette articulation et d’une limitation de la mobilité articulaire, ce qui ne paraît pas être le cas au vu de votre description. De plus, le diagnostic d’arthrite dans le cadre de l’ACJ implique une permanence de cette arthrite sur trois mois.
  4. Il y a d’autres causes aux douleurs des jambes chez l’enfant, par exemple :
  • inégalité de longueur des membres inférieurs
  • anomalies des axes
  • affaissement plantaire
  • surcharge mécanique
  • hyperlaxité articulaire
  • et… douleurs de croissance, souvent invoquées, mais difficiles à prouver.

Enfin, certaines maladies virales de l’enfant se manifestent par des myalgies (douleurs musculaires), en général de plus courte durée.

En conclusion, je vous propose de consulter votre pédiatre pour procéder à un examen clinique des articulations et pour rechercher d’autres causes que l’arthrite que vous redoutez.

Theme: