Question 2

Question: 

Comment se fait-il qu'une polyarthrite rhumatoïde débute souvent après une grossesse ?

Réponse: 

Dans la recherche des causes de cette maladie, on s'est penché évidemment sur les phénomènes qui ont précédé le déclanchement de la maladie, ou plutôt qui ont précédé les premières manifestations cliniques. On a ainsi observé des polyarthrites débutant après une infection, un traumatisme, un choc psychologique. Mais la corrélation avec une grossesse paraît plus évidente : nous connaissons des cas où la maladie a fait ses premiers symptômes dans les semaines ou même les jours qui ont suivi l'accouchement, comment expliquer cette corrélation ?

Il est certain qu'il y a dans la polyarthrite une perturbation des phénomènes de défense immunitaire. Tout se passe un peu comme si l'individu ne « reconnaissait » pas ses propres tissus et les attaquait, comme il attaquerait un organe étranger qui lui est implanté. Cette défense immunitaire nous est nécessaire pour nous protéger contre les agressions infectieuses. C'est cette même défense immunitaire qui nous fait « rejeter » le tissu étranger implanté. Dans l'état de grossesse, l'enfant représente en quelque sorte un « corps étranger » par rapport à la mère qui le porte. Il faut donc un mécanisme qui abaisse cette défense immunitaire pour que la mère « tolère » son enfant. Très rapidement après l'accouchement, on assiste à un « rebond » souvent exagéré de ces phénomènes de défense : c'est précisément dans cette phase que vont apparaître les manifestations de la maladie en question. Mais il est bien évident que ce n'est pas la grossesse qui a provoqué la maladie, c'est le rebond immunitaire qui a permis la manifestation d'une maladie qui était latente.

Pour confirmer cette interprétation, nous rappelons que lorsque la grossesse survient chez une patiente porteuse d'une polyarthrite connue, il est habituel d'observer dès le 3e mois une atténuation des phénomènes inflammatoires, puis une reprise de la maladie dans les suites de l'accouchement.