Question 47

Question: 

les sucreries et les mets acides sont-elles néfastent pour cette maladie.

Réponse: 

Dans une maladie chronique comme la polyarthrite, il est parfaitement compréhensible que les patients cherchent à influencer leur maladie en modifiant leurs habitudes alimentaires, le plus souvent en s'imposant des restrictions. Ainsi, dans une étude personnelle, nous avions relevé que 41,7 % des polyarthritiques interrogés avaient une fois ou l'autre modifié leur régime alimentaire dans l'espoir d'améliorer leur état articulaire.

Dans la littérature médicale, on retrouve quelques cas anecdotiques où la suppression d'un aliment aurait amélioré la situation (s'agissait-il vraiment de polyarthrites ?).

On a ainsi évoqué les produits laitiers, certaines céréales ou même la viande. Rien n'est prouvé. Nous n'avons pas retrouvé de références en ce qui concerne les sucreries ou les mets acides (la tomate entre autres).

Sur le plan scientifique, nous retrouvons deux constatations :

  1. Le jeûne absolu (ce n'est ni réalisable pendant plus de quelques jours, ni recommandable) a un effet favorable mais transitoire sur l'inflammation.
  2. La consommation pluri-hebdomadaire de poissons gras (soit 700g par semaine) ou l'ingestion d'huile de poisson (10 à 15 g par jour), ont un effet faible mais mesurable sur les symptômes inflammatoires.

Il est évident qu'un tel régime est difficilement applicable.

Pour le reste, rien n'est démontré ! .