Question 48

Question: 

j'ai 29 ans, ,je suis atteinte de PR depuis 8 ans et depuis six mois je ressens une baisse importante de ma qualité de vie, car jusqu'à il ya un an je vivais très correctement avec ma maladie, je faisais des projets d'avenir et j'avais beaucoup d'espoir en l'avenir, mais voilà qu'actuellement je déprime complétement et je suis désespérée , j'ai été opérée du coude gauche l'année dernière et hospitalisée pour une grosse poussée il y a un mois .
mon traitement actuel est le suivant bi-profenid, novatrex et plaquenil, mon médecin était rétissant au fait de me donner l'arava qui est un traitement lourd d'autant que je n'ai pas d'enfants, qu'en pensez-vous ?
j'aimerais beaucoup être en contact avec d'autres jeunes femmes dans mon cas ou celles qui ont eu le même problème il ya quelques années
merci de votre réponse

Réponse: 

Votre polyarthrite d'adulte, à début précoce (21 ans), n'est actuellement pas dominée par les deux médicaments de fond (Plaquenil et Novatrex = Methotrexate). En effet, l'opération du coude gauche a été décidée certainement en raison d'une atteinte érosive de cette articulation ; de plus, vous avez été hospitalisée récemment pour une poussée sévère. Il est compréhensible que cette situation ait un retentissement sur votre moral.

Vous ne nous donnez pas de renseignements sur les caractéristiques et les localisations de cette poussée récente, ni sur les examens de laboratoire qui ont été réalisés récemment à l'hôpital. S'il y a concordance entre les symptômes que vous ressentez et les résultats sanguins (vitesse de sédimentation en particulier), il faudrait à mon avis revoir votre plan thérapeutique avec votre rhumatologue. Il ne s'agit pas uniquement du problème des douleurs que vous ressentez ; si la maladie n'est pas dominée par le traitement, elle continue son ouvre destructrice sur vos articulations. A votre âge, il faut craindre les effets destructeurs de la maladie, plus que les effets secondaires éventuels des médicaments.

Les congrès de Nice (juin 2000) et de Philadelphie (novembre 2000)  ont démontré les résultats très satisfaisants de l'Arava®, spécialement en cas d'échec retardé du Méthotrexate (Novatrex). Dans ce cas, on rajoute l'Arava au traitement de Methotrexate. Cette efficacité est démontrée sur l'état articulaire et sur le plan des activités fonctionnelles.

Vous trouverez plus de détail en consultant sur le même site les réponses aux questions 11 et 29. La grossesse est considérée actuellement comme une contre-indication absolue à ce traitement (en cas de grossesse inattendue, il existe un programme d'élimination rapide du médicament). Mais il faut signaler que les traitements de fond en général sont difficilement compatibles avec l'état de grossesse.

Commentaires

J'ai 47 ans et ma pr a débuté au même âge que vous,j'ai eu tous les traitements possibles dont l'arava que j'ai bien supporté.l'efficacité étant moyenne au bout de deux ans(nombreuses infiltrations)mon rhumatologue m'a proposé l'enbrel bien supporté (à part un dérouillage matinal et des douleurs qui sont des séquelles des déformations).par contre j'aimerai avoir des informations sur l'intervention de votre coude.

d'autre part je pense qu'il faut avoir confiance en son rhumato et garder le moral c'est très important,être bien entourée,ne pas se laisser envahir par la maladie..