Question 54

Question: 

Mon papa souffre depuis le début de l'année dernière de polyarthrite et suit un traitment strict tant au niveau diététique que médicament. Malheureusement c'est un bon vivant et il ne peut pas laisser son vin rouge et son appéritif quotidiens de côté. Je suis persuadé que l'alcool et les médicaments ne font pas bon ménage. Doit-il réduire ou arrêter sa consommation d'alcool ?

Réponse: 

Vous nous dites que votre père souffre depuis un peu plus d'une année d'une polyarthrite. Mais s'agit-il d'une polyarthrite rhumatoïde ou d'une polyarthrite goutteuse ? Le choix entre ces deux diagnostics dépend de l'aspect et de la localisation des articulations touchées, de l'image radiologique et des examens sanguins (notamment dosage de l'acide urique).

S'il s'agit d'une polyarthrite goutteuse (goutte chronique, à manifestations pluri-articulaires), le régime est nécessaire (restriction de l'apport en purines et diminution de la consommation alcoolique) en plus des traitements médicamenteux.

Par contre, dans la polyarthrite rhumatoïde, il n'y a pas de régime spécifique, si ce n'est qu'il faut freiner un éventuel excès pondéral. L'alcool en excès peut éventuellement avoir un effet pro-inflammatoire. Seuls certains médicaments ne font comme vous le dites « pas bon ménage » avec l 'alcool.

Theme: