Skip to Content
Polyarthrite
Comment se protéger efficacement contre la maladie ?
Questions Julien / août 10, 2022

Probablement chacun de nous se pose cette question. Est-ce vraiment pour que nous puissions décider de notre propre santé ? Il s’avère, dans une large mesure, que oui ! Lisez cet article et découvrez les 6 règles les plus importantes qui vous aideront à rester en bonne santé pendant de nombreuses années.

Règle 1 : Vous êtes ce que vous mangez

Une alimentation saine est une alimentation variée qui fournit à l’organisme tous les nutriments nécessaires – protéines, lipides, glucides, vitamines et minéraux. Si nous voulons manger sainement, nous devons adapter le contenu calorique des repas à notre sexe, notre âge et notre activité physique. Malheureusement, nous mangeons souvent trop, dépassant considérablement les besoins énergétiques quotidiens. Pour y remédier :

Les nutritionnistes recommandent de prendre 5 petits repas par jour, si possible à heures fixes et avec une pause de 3-4 heures entre eux.

Dans l’alimentation, il faut avant tout éviter les aliments transformés et la malbouffe. D’autre part, il faut veiller à une bonne hydratation du corps. L’apport hydrique quotidien moyen recommandé par l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) pour les femmes adultes est de 2 litres et pour les hommes de 2,5 litres.

Règle 2 : Un esprit sain est dans un corps sain

Presque personne ne se rend compte que dans la nouvelle pyramide alimentaire proposée par l’Institut de l’Alimentation et de la Nutrition, le mouvement a aussi trouvé sa place ! Eh oui, non seulement ce que nous mangeons, mais aussi si nous sommes physiquement actifs déterminent notre santé.

L’activité physique systématique a un effet très positif sur chacun des systèmes de l’organisme. Des exercices physiques bien choisis permettent également de corriger les défauts de posture et d’éviter la formation de nouveaux.

L’activité physique n’est pas du tout un exercice intense. 30 minutes d’exercice modéré suffisent pour rester en bonne santé. Il est préférable de choisir l’activité que vous aimez – la marche, la natation, la gym, le vélo, la course ou le roller… Ainsi, le mouvement deviendra pour nous en même temps une excellente forme de repos.

Règle 3 : Mieux vaut prévenir que guérir

Pour que nous profitions d’une bonne santé pendant de nombreuses années, nous devons nous souvenir de réaliser régulièrement des examens préventifs. Nous devons nous y soumettre même lorsqu’il nous semble que nous sommes en parfaite santé. Pourquoi? Parce que de nombreuses maladies ne présentent les premiers symptômes que lorsqu’elles sont à un stade avancé de développement.

→ Si vous êtes un homme, assurez-vous de faire vérifier vos testicules et votre prostate.

Les messieurs doivent effectuer un test mensuel des testicules. De cette façon, ils ont une chance de détecter précocement les anomalies – grumeaux, bosses, gonflement ou douleur dans les testicules.

→ Si vous êtes une femme, assurez-vous de faire une cytologie mammaire et une échographie.

Règle 4 : Dites NON aux dépendances

Lorsque nous parlons de dépendances, les premières choses qui nous viennent à l’esprit sont l’alcool, les cigarettes, les drogues et, récemment, les euphorisants légaux populaires (et aussi très dangereux!). Cependant, beaucoup de gens ne savent pas que les stimulants sont aussi présents… dans le café et le thé.

Presque tout le monde sait que boire de l’alcool et fumer augmente le risque de cancer et de maladies cardiovasculaires. L’alcool consommé en grande quantité augmente la tension artérielle et interfère avec la fonction cardiaque, augmentant ainsi le risque d’avoir une crise cardiaque.

Si nous voulons rester en bonne santé, nous devons absolument éviter les cigarettes. Pour nous faire du mal, nous n’avons pas du tout besoin d’être un fumeur actif. Même le tabagisme passif a un effet négatif sur le corps.

Règle 5 : Contrôlez le stress

Le stress nous accompagne tous les jours – au travail, à l’école ou à la maison. Elle peut être bonne et motivante (eustress) ou mauvaise et nocive pour le corps (détresse). Nous ne pouvons pas complètement éliminer le « mauvais » stress. Cependant, nous pouvons essayer d’y faire face d’une manière ou d’une autre. Nous le pouvons et nous le devons, car la détresse à long terme peut avoir un impact très négatif sur notre santé, tant mentale que physique.

Certaines personnes trouvent utile de parler à leurs proches, d’autres d’écouter de la musique relaxante, de lire des livres ou de faire de l’exercice (l’exercice stimule la libération d’endorphines, c’est-à-dire les hormones du bonheur). Une bonne façon de gérer le stress est d’être orienté vers l’action.

Divers types d’exercices de relaxation peuvent également être utiles, notamment des exercices de respiration ou ce que l’on appelle formation autogène. Grâce à des exercices de respiration, nous pouvons nous détendre dans pratiquement toutes les situations : au travail, avant un examen à l’université ou avant de consulter un médecin.

Règle 6 : Un sommeil sain est essentiel

Les statistiques montrent que près de 40 % des Français ne dorment pas bien. À cet égard, nous sommes parmi les pays leader de l’Union européenne. À court terme, un manque de sommeil peut sérieusement affecter votre santé. Il sera surtout ressenti par le système nerveux et le système cardiovasculaire.

La pièce dans laquelle nous nous endormons doit être calme et sombre. Il ne doit pas faire trop chaud dans la chambre non plus. La température optimale pour dormir se situe autour de 20 degrés C.

Une cause fréquente de troubles du sommeil est la lumière bleue, c’est-à-dire la lumière émise par les smartphones, les tablettes, les écrans de télévision et les ordinateurs. Environ 3 heures avant d’aller nous coucher, essayez de ne plus utiliser ces appareils. Pour faciliter l’endormissement, il est pertinent de se calmer un peu plus tôt en fin de journée, par exemple en écoutant de la musique relaxante.

POLYARTHRITE © 2022