Skip to Content
Polyarthrite
Question 105
Uncategorized Julien / septembre 3, 2021

Vers accueil GVP

 

 Groupe

 Activités

 Aide

 Questions

 Autres Sites

 Nos Artistes

 | Autres
thèmes
| Question N°? | Votre Question

 

 

 

 Traitements
Médicamenteux

 Précèdente

 mark2_2.gif
mark2_1.gif

 Suivante

 QUESTION 105

mark2_2.gif

Bonjour,
J’ai 36 ans, j’ai eu de la polyarthrite pendant 6 ans, soignée avec
du plaquenil, mopral et chronoindocid 75. J’ai eu une rémission de 2 ans où j’ai
pu à nouveau refaire du sport en salle, courir, danser, etc, je n’avais plus
besoin de médicaments.  En juin dernier je suis partie au Brésil, j’ai dû donc
faire un vaccin contre la fièvre jaune, à mon retour de vacances, j’ai
recommencé à avoir des douleurs, en août dernier mon genou droit a enflé, on m’
a fait faire des examens, échographie, on en a déduit que j’avais un hématome
derrière le mollet, les radios montrent seulement des séquelles aux genoux et
coudes. Il a maintenant diminué mais est très existant. Nous sommes en avril
02, j’ai repris un traitement et mon genou se bloque souvent. Croyez-vous que le
vaccin a pu développer à nouveau la polyarthrite et pensez-vous qu’une deuxième
rémission est possible. Et connaissez-vous d’autres traitements qui seraient
plus efficaces, j’ai essayé le profenid 200 mais cela était pire!, j’avais
encore plus mal, alors que c’est un anti-inflammatoire plus puissant.
Merci
pour votre aide

 


Mot exact


Résultats par page

Questions
ordre numérique

green00_back.gif

Précèdente

Suivante

green00_next.gif 

 

 

mark2_1.gif

Il est fréquent que la
polyarthrite rhumatoïde évolue par poussées entre-coupées de rémissions. Dans
votre cas, vous avez pu atteindre une rémission avec un traitement relativement
peu agressif.

Votre récidive actuelle touche
apparemment surtout votre genou droit. Ne s’agit-il pas d’un épanchement avec
kyste de Baker du creux poplité ? Les autres articulations sont-elles
concernées par cette rechute ? L’évaluation précise des manifestations
inflammatoires et de leur traduction biologique (vitesse de sédimentation,
C-Réactive Protéine) vous conduira vraisemblablement à l’établissement d’un
nouveau programme thérapeutique.
  Il
existe en effet de nombreux traitements de fond qui ont fait leurs preuves ces
dernières années (voir réponses aux questions 21, 48, 50, 72, 78 et 79 sur le
même site). En Suisse, une étude récente a démontré que les anti-malariques
(Plaquenil par exemple) ne représentent plus que le 8 % des traitements de fond
prescrits dans la polyarthrite rhumatoïde, alors que le Methotrexate représente
le 53 % des prescriptions.

Le traitement de base qui sera
choisi par votre rhumatologue sera bien entendu associé à un anti-inflammatoire
non stéroïdien : la classe des coxibes a actuellement la préférence car
elle offre une bonne efficacité anti-inflammatoire avec moins d’effets
secondaires digestifs.

Vous nous demandez d’autre part si le vaccin contre
la fièvre jaune peut avoir une responsabilité dans la rechute actuelle. Il faut
savoir que la polyarthrite comporte un « désordre » des réactions
immunitaires ». Or le vaccin est donné précisément pour stimuler les
défenses immunitaires de l’organisme. La coïncidence entre un vaccin et une
poussée de polyarthrite a souvent été rapportée, mais elle est difficile à
démontrer dans le cas particulier.

 Votre
témoignage

 

 

 | Accueil
| Début Page |

 

POLYARTHRITE © 2022