Skip to Content
Polyarthrite
Question 107
Uncategorized Julien / septembre 3, 2021

Vers accueil GVP

 

 Groupe

 Activités

 Aide

 Questions

 Autres Sites

 Nos Artistes

 | Autres
thèmes
| Question N°? | Votre Question

 

 

 

 Traitements
Médicamenteux

 Précèdente

 mark2_2.gif
mark2_1.gif

 Suivante

 QUESTION 107

mark2_2.gif

j’ai une PR diagnostiquée en 1999, bien soignée depuis deux ans par du MTX, mais
depuis 2 mois, je rechute un peu  au niveau des articulations « fétiches de ma PR
 » (poignets, pieds), mais aussi,  je souffre beaucoup de toute le région
abdominale, avec des répercussions dans le dos. mes dernières analyses sont ok
pour la créatinine (7mg/l) mais montrent une élévation des transaminases SGOT
(43UI/l) et SGPT (61 UI/l). cela veut il dire que je ne supporte plus le MTX, et
surtout, cela veut il dire que mon foie est touché ?
merci de me répondre et
merci pour votre site que je viens de découvrir !

 


Mot exact


Résultats par page

Questions
ordre numérique

green00_back.gif

Précèdente

Suivante

green00_next.gif 

 

 

mark2_1.gif

Depuis 1955, on sait que le
Methotrexate (MTX) administré à fortes doses, comme dans les leucémies par
exemple, est susceptible de provoquer des lésions toxiques du foie.

Les très faibles doses, utilisées
dans le traitement du psoriasis et de la polyarthrite rhumatoïde (PR) ont pu
conduire également à la découverte d’une élévation des tests hépatiques. Un
élévation des transaminases SGOT et SGPT a été signalée dans les PR traitées.
Les chiffres varient énormément suivant les statistiques. On peut dire
qu’approximativement
20 % des patients ont des chiffres atteignant le double
de la normale
(c’est-à-dire le plafond indiqué comme valeur supérieure de
la normale par votre laboratoire).

Certains facteurs de risque ont
été incriminés pour expliquer cette constatation : consommation exagérée
d’alcool, âge avancé, obésité et diabète sucré, ainsi que la dose cumulative de
MTX (c’est-à-dire la dose totale reçue).

Les spécialistes du traitement de
la PR s’entendent en général sur l’attitude suivante :

  1. Le MTX est contre-indiqué en cas de maladie
    hépatique antérieure
    ou d’alcoolisme avéré ou d’exposition à
    d’autres médicaments hépato-toxiques.
  2. Il est conseillé de contrôler les
    transaminases avant le début du traitement, puis chaque semaine dans le
    premier mois, puis tous les 15 jours le mois suivant et enfin tous les
    deux mois.
  3. Si une élévation persistante des
    transaminases est constatée (au-delà de 2 à 3 fois la normale) une
    interruption
    passagère
    du traitement est conseillée. Cette décision concerne
    environ 5 % des patients traités.
  4. Si on est en présence d’une augmentation continue
    malgré cet arrêt, une
    biopsie hépatique sera discutée, de cas en
    cas.

Les différents travaux démontrent qu’il n’y a pas
de concordance entre l’élévation des transaminases et les lésions hépatiques
constatées à la biopsie. Autrement dit, l’élévation des transaminases ne
signifie pas obligatoirement que votre foie est touché !

 Votre
témoignage

 

 

 | Accueil
| Début Page |

 

POLYARTHRITE © 2022