Skip to Content
Polyarthrite
Question 1084 | GVP
Uncategorized Julien / septembre 3, 2021

Question 1084

Question: 

Bonjour et merci de m’accorder de votre temps! Voilà je suis une femme de 47 ans., 155 cm et 50 kgs maintenant, 3 grands enfants et un mari aimant et protecteur!!.Il y a un an après un surmenage professionnel important, j’ai arreté de faire mes 50kms /semaine de vélo (je n’en avais plus la force ) et j’ai commencé à avoir des douleurs diffuses dans les articulations avec un dérouillage matinal difficile mais sans plus j’ai également perdu 14 kgs en 2 mois et demi!. puis J’ai eu un problème pulmonaire qui s’est déclenché après une mauvaise grippe qui a duré 8 semaines et dont j’ai gardé une toux sèche chronique. (EFR mauvaises avec capacité respiratoire moins de 30%, douleurs au niveau du sternum importante j’ai l’impression de respirer avec une plaque de béton posé sur la poitrine)) mais aucun signe visible sur RX. pulmonaire.Puis des problèmes cardiaques (diagnostic d’une dysfonction diastolique avec fraction éjection à 50%)et pression importante dans le coeur gauche au niveau des posts capillaires mais pas d’hypertension artérielle pulmonaire)Hypertension artérielle, hypotension orthostatique sévère, j’ai une dyspnée stade NYHA 3. J’ai également un phénomène de Raynaud important aux doigts et orteils. (doigts blancs puis rouges (mais pas bleus) avec une douleur comme si j’avais l’ onglé) Au mois d’octobre 2015, les douleurs articulaires s’amplifient et prennent le dessus sur tout le reste. Douleurs articulaires qui me réveillent la nuit, en 2ème partie de nuit avec articulations des doigts et orteils gonflées (8 doigts et 8 orteils) quand je me lève le matin j’ai bcp de mal à tenir droite mes genoux sont raides mes orteils me font mal mes talons aussi. Au bout de quelques jours je remarque que mes chevilles sont enflées également , mes poignets sont chauds, douleurs cervicales intenses , douleurs hanches et douleurs en dessous du coccyx (cette douleur de coccyx déjà existante, longtemps prises pour un problème du à la selle du vélo alors que là je ne fais plus du vélo)) §J’ai du mal à me servir de mes mains pour tenir un plat, une poele, impossible d’ouvrir un pot, mes poignets me font trop mal . La douleur que me procure certains mouvements est à hurler!!d’ailleurs je lache des cris très souvent!!La remplaçante de mon médecin traitant me fait faire prise de sang : pas de vs ni crp élevés !!!! HLA b27 négatifs, acan négatifs, FR négatifs. Pas d’anti ccp de recherchés. Heureusement que j’ai pris des photos de mes articulations sinon je passe pour une folle!! Mon médecin m’envoie en médecine interne pour bilans articulaires. Quand je lui relate ce qu’il m’arrive depuis 1 an, il me fait marcher avec lui et prend peur de mon hypotension orthostatique (il pense à un shy dragger) et à partir de ce moment là il se focalise sur ça et durant mon séjour aucune radio de mes articulations ne sera faite!!!!! Hormis une prise de sang pour facteurs rhumatoides et une biopsie de mon décolleté qui leur semblait suspect mais dont je n’ai pas les résultats! mon médecin n’a rien reçu non plus!! A ma sortie mon médecin traitant très étonnée qu’aucune radio ne m’a été faite m’envoie en faire. Résultats : pieds creux bilatéral, petite désaxation externe des 2 orteils. Mains : remaniement dégénératif de l’articulation trapézo métacarpienne des 2 mains avec angulation du contour osseux; Discrète rhizarthrose mais respect des métacarpo phalangiennes et des interphalangiennes.
Rachis cervical : remaniement dégénératif étagé peri corporéal avec léger pincement de c3-c4, c4-c5,c5-c6, c6-c7. L’odontoïde est désaxé, les rapports c1-c2 conservés. Diminution étagé des trous de conjugaisons droit et gauche, uncarthrose. Cyphose.
Au niveau lombaire : pincement dégénératif gauche de L5-S1 suite à la convexité lombaire. Les sacros illiaques sont discrètement condensées, quelques géodes sous chondrales.Quelques phlébolithes pelviens et qques remaniements dégénératifs sous cotylidiens bilatéraux. Je passe une scintigraphie osseuse demain.

A ce jour, j’ai toujours mes articulations qui gonflent qui sont douloureuses, le dérouillage matinal est long et difficile. Dès que je me repose dans la journée re belote je dois me dérouiller encore!! Je fais des petits épisodes de petite fièvre 37°6 , 37°9, jamais plus) j’ai les articulations des épaules qui sont venus se rajouter à la liste des articulations douloureuses . Le soir mes articulations me font également mal (certaines sont chaudes sans gonfler ceux des doigts et orteils gonflent aussi le soir)) . En fait la multiplicité des symptomes déroutent les médecins qui me soignent!! Mon pneumologue a été le premier a évoquer une PR ce qui d’après lui pourrait expliquer bcp de choses, mon médecin traitant me dit que ce sont des douleurs arthritiques et sa remplaçante, elle m’ a carrément dit que ça sent la polyarthrite à plein nez!!!! En attendant pas de diagnostic certain et pas de traitement! j’ai l’impression que tout le monde se fout de mes multiples douleurs!! Le service de médecine interne a supprimé les médicaments donné par mon cardiologue et mon cardio sans leur en parler mais le service de médecine interne ne m’a rien donné de plus et surtout n’a pas posé un diagnostic écrit!! Le cardio et pneumo sont très mécontents de la gestion du service interne. La remplaçante de mon médecin (congé maternité) va me prendre rendez vous dans un centre anti douleur m’a t’elle dit!! mais pas fait à ce jour!
Merci de m’avoir lue jusqu’au bout, j’espère avoir été assez claire. Je sais que le diagnostic de PR est difficile mais d’après ce que je vous décris est ce que ça pourrait être une PR?

Réponse: 

Bonjour et merci pour votre question.
Votre problème médical est bien sûr complexe comme vous vous en doutez. Cela a commencé par des symptômes et des signes généraux (amaigrissement, dyspnée, trouble cardiaque et vasculaire – sous la forme d’un phénomène de Raynaud incomplet, etc.) et des douleurs articulaires compliquées par des tuméfactions des doigts, orteils et des chevilles. Ces douleurs qui surviennent la nuit s’accompagnent d’une raideur le matin ainsi qu’après une période de repos.
Le fait d’avoir aussi des symptômes d’autres systèmes, notamment cardiaques et pulmonaires avec un syndrome de Raynaud ont fait penser aux collègues qui vous ont vue à une maladie de système appelé connectivite (comme un lupus érythémateux, un syndrome de Sjögren, etc.). C’est la raison pour laquelle, ils ont fait une biopsie de la peau (il faudrait quand même en obtenir le résultat) et recherché des anticorps particuliers comme les ACAN qui sont heureusement absents.
D’autres rhumatismes inflammatoires ont été évoqués comme la maladie de Bechterew mais la prise de sang n’a pas révélé la présence de l’antigène HLA B27 et la radiographie des sacro-iliaques n’a pas montré les lésions typiques. Parfois, lorsque les lésions son débutantes, on ne les observe que sur une résonnance magnétique. Il en est de même pour les radiographies des mains et orteils. Il faut un certain délai (en général 6 mois à 2 ans) pour que les lésions typiques d’une polyarthrite n’apparaissent sur les radiographies. Vos radiographies ont montré des modifications qui correspondent à de l’arthrose (surtout à la base du pouce). L’utilité de ces documents consiste en la possibilité de les comparer à de nouvelles radiographies effectuées ultérieurement afin de déceler l’apparition de lésions typiques de la polyarthrite rhumatoïde (érosions articulaires).
Les autres examens d’imagerie médicale qui peuvent être utiles en tant qu’investigations sont une échographie articulaire qui peut montrer des érosions débutantes et/ou l’inflammation dans les articulations ou les gaines tendineuses des doigts et la scintigraphie osseuse du corps entier qui donne une carte des articulations atteintes.
Dans le bilan sanguin, on peut, en effet, regretter que la recherche des anticorps anti-CCP (ou ACPA) n’aient pas été effectuée. Cela peut se faire lors d’une nouvelle prise de sang ou sur du sérum qui a peut-être été gardé au congélateur lors de la première prise de sang.
Concernant votre question précise concernant la possibilité d’une polyarthrite rhumatoïde, il faut savoir qu’il existe actuellement un score établi sur certains critères (cliniques et biologiques) pour poser ce diagnostic d’une manière précoce. Avec 8 petites articulations enflammées, sans inflammation dans le sang (VS et CRP normales), évoluant depuis plus de 6 semaines, votre score est de 4. En présence du facteur rhumatoïde ou d’ACPA ce score peut augmenter de 2 points. Vous seriez alors à un score de 6 qui est la limite du diagnostic pour autant qu’une autre affection rhumatismale inflammatoire ait été écartée (ne pas oublier la sarcoïdose et la maladie de Lyme). Il est donc important de déterminer la présence ou non d’anticorps anti-CCP.
Finalement, le conseil qui nous paraît actuellement le plus judicieux serait de demander à la remplaçante de votre médecin traitant de vous adresser à un rhumatologue dont la spécialité concerne toutes les affectons de l’appareil locomoteur comme les rhumatismes inflammatoires ainsi que l’arthrose qui peut être aussi très douloureuse et dont vous présentez les signes radiographiques.
Un rhumatologue fait habituellement partie de la consultation multidisciplinaire des centres antidouleurs mais un consultation spécialisée individuelle pourrait s’avérer plus utile dans un premier temps.

Theme: 

Commentaires

Merci beaucoup de votre réponse. J’ai passé hier une scintigraphie osseuse. Le médecin m’a reçu en fin de scintigraphie et m’a dit qu’il enverrait les résultats à mon médecin traitant. Il m’a dit qu’il y avait des anomalies mais qu’il n’était pas sûr à 100% que ce soit dû à des rhumatismes inflammatoires mais qu’il fallait que l’interprétation soit faite par un rhumatologue avec des éléments biologiques et cliniques. Il m’a vivement conseillé (comme vous d’ailleurs) de consulter un rhumatologue rapidement.

J’ai également une autre question qui m’est venue l’autre jour à la lecture d’un article et puisque vous évoquez la Maladie de Lyme, je me permets de vous la poser. A l’âge de 15 ans(donc il y a 32 ans!!!!!!) j’ai été piqué à la tête par une Tique qui était restée sur moi au moins 48h!!une semaine après, environ, : une grosse fièvre(plus de 40°) est apparue avec ganglions, un abcès au niveau de la piqûre, des pertes de connaissances nombreuses dues à la douleur et forte fièvre. Ma mère à l’époque avait fait venir le médecin traitant à la maison qui m’avait prescrit 1 semaine d’antibiotiques. J’en ai gardé un souvenir cuisant et des traces encore visibles 32 ans après !! J’ai un trou dans le cuir chevelu et aucun cheveu n’a repoussé à cet endroit-là!!!Ma question est sûrement très farfelue et quasi improbable mais au risque de passer pour une cinglée je vous la pose quand même. Un moment de honte est vite passée!!!!!!Pourrait-il y avoir un rapport avec cette piqûre d’il y a 32 ans et les symptômes que j’ai actuellement? Je n’ai parlé de cette piqûre uniquement à mon cardiologue car je venais de lire un article sur la maladie de Lyme quelques jours avant d’aller à mon rendez-vous et cet article était écrit par une dame qui a déclaré la maladie 15 ans après s’être fait piquer et la similitude des symptômes qu’elle décrivait m’a interpellé! Le cardiologue a été tout à fait poli avec moi mais j’ai bien compris que ma question sur une piqûre datant de 32 ans était quelque peu incongrue pour lui!!!!! Je vous remercie de m’accorder de votre temps. Bien Cordialement.

Je viens apporter un complément d’informations ! Je suis allée au laboratoire et j’ai demandé une recherche des antivirus anti ccp2 qui est négatif et j’ai demandé également la vs et la crp! J’ai toujours tres mal à mes articulations avec gonflement des articulations la nuit et le matin!! Et une légère fièvre! Vs à 52 et crp à 12( norme<5)!

POLYARTHRITE © 2022