Skip to Content
Polyarthrite
Question 109 | GVP
Uncategorized Julien / septembre 3, 2021

Question 109

Question: 

Bonjour,
En 1993, j’ai commencé à souffrir d’une articulation située sur l’index de la main droite. J’avais l’articulation rouge et enflée. Mon médecin généraliste avait diagnostiqué une tendinite et m’a donc immobilisé le doigt pendant une quinzaine de jours. L’effet fut immédiat car je n’ai souffert d’aucune douleur pendant 2 ans. Puis les douleurs ont réapparu en 1995 avec les mêmes symptômes et au même endroit avec une douleur nouvelle sur l’articulation d’un orteil du pied droit.
Mon médecin m’a donc envoyé chez un rhumatologue qui après diverses questions en a conclu que je souffrais d’arthrite psoriasique.J’ai du psoriasis depuis l’âge de 12 ans mais en petite poussée et en très petite quantité. J’ai donc eu des anti-inflammatoires qui n’ont malheureusement rien donné. On m’a prescrit une infiltration pour l’articulation de la main. Miracle, je fus soulagée pendant quelques mois. Mais les douleurs ont réapparu. J’ai consulté plusieurs rhumatologues qui ont tous donnés le même nom : arthrite psoriasique. J’ai pris des tas d’anti-inflammatoire sans jamais soulager les douleurs. D’autres articulations différentes ont été touchées sur la main droite et sur la main gauche. Sur les radiographies, on ne remarque rien. J’ai également des fourmillements dans les mains pendant la nuit. Pour le travail, mon mari a été affecté en Guyane. J’ai paniqué en me disant que j’allais souffrir le martyre à cause de l’humidité. Je suis arrivée en Guyane en 2000. J’ai souffert des mains pendant 15 jours et depuis, je n’ai plus aucune douleur, je n’ai rien avalé comme médicament depuis mon arrivée et maintenant je me pose une question. Je quitte ce beau département cet été et je me pose cette terrible question : Vais-je ressouffrir de ces douleurs en arrivant en métropole ? Et pourquoi en Guyane je ne souffre pas. Il faut dire également que je n’ai plus un seul bouton de psoriasis. Tout a disparu. Même ceux que je n’ai pas exposé au soleil. Et est-ce vraiment de l’arthrite psoriasique ?

Réponse: 

L’arthrite psoriasique ne se présente pas cliniquement de la même façon que la polyarthrite rhumatoïde (PR). Tout d’abord, il faut vous dire qu’il n’y a pas de corrélation entre l’importance des lésions cutanées et  les manifestations articulaires : Nous avons personnellement l’impression que ce sont des psoriasis discrets « en gouttes », ou intermittents qui font précisément des arthrites.

Contrairement à la PR, les manifestations articulaires liées au psoriasis sont souvent intermittentes, touchant articulations ou tendons, avec une inflammation importante (l’enflure et la rougeur que vous décrivez). L’affection touche habituellement un petit nombre seulement d’articulations ou de tendons, et cela de façon asymétrique. Les images radiologiques, si elles sont présentes ne sont que tardives.

Quant aux fourmillements que vous ressentez la nuit dans les mains, ils s’expliquent par une souffrance du nerf médian qui se trouve comprimé dans le canal carpien par le gonflement des tendons fléchisseurs des doigts. Ce syndrome du canal carpien est responsable de ces acroparesthésies qui se localisent en principe aux trois premiers doigts et à la moitié du quatrième. Il peut être soulagé par le port d’une attelle, ou si nécessaire par une injection de cortisone dans le canal carpien. La libération chirurgical n’est pas forcément nécessaire.

Pour ce qui est du traitement, les anti-inflammatoires sont au premier plan. S’ils ne suffisent pas, il faut alors recourir à un traitement de fond (Plaquenil, puis Methotrexate, ce dernier étant également un traitement du psoriasis cutané).

En conclusion, les descriptions que vous nous donnez correspondent parfaitement au diagnostic d’arthrite psoriasique. Le psoriasis cutané est habituellement amélioré par l’exposition au soleil. L’influence du temps sur les articulations est très discutée : pour ma part j’estime qu’il n’y a pas de certitude que l’humidité soit nocive et qu’il n’y a pas non plus de raison de craindre que le retour en métropole soit préjudiciable pour vos articulations.

Theme: 

Commentaires

Bonjour,

je m’appelle Patricia j’ai 21 ans je suis atteinte de Psoriasis depuis toujours, il me semble.

A l’âge de 10 ans environ j’ai fait une très grande poussée qui m’a recouvert totalement le cuir chevelu, c’était ma première poussée.

Ma mère, pour me soigner, a dû me raser complètement les cheveux, imaginez une petite fille de 10 ans sans un seul cheveux sur la tête et de plus, sans mes cheveux, on voyait mes plaques et j’avais honte.

Après quelque mois les plaques ont disparu et je n’ai plus eu de poussées avant mes 18 ans.

Maintenant, j’en ai encore sur le cuir chevelu et ça me gâche la vie. Les gens voient un peu les plaques et ça les dégoûte, ce que je peux comprendre car ils ne savent pas de quel mal je souffre, alors ils ont peur ou ils se moquent de moi.

je trouve cette maladie bien étrange et très encombrante dans la vie de tous les jours, mais je suis quand même très contente que mon Psoriasis ne soit que sur le cuir chevelu…

 Bon courage à toutes et à tous, aimez-vous les uns les autres…

 Patricia

 

Bonjour, j’ai 33 ans et ça fait maintenant 1an qu’on me traite pour une arthrite psoriasique, mais mes articulations s’enkylosent malgré tout et mes doigts se déforment très rapidement. A quand un traitement efficace contre cette maladie rare ?!!

POLYARTHRITE © 2022