Skip to Content
Polyarthrite
Question 166
Uncategorized Julien / septembre 3, 2021

Vers accueil GVP

 

 Groupe

 Activités

 Aide

 Questions

 Autres Sites

 Nos Artistes

 | Autres
thèmes
| Question N°? | Votre Question

 

 

 

 Divers

 Précèdente

 mark2_2.gif
mark2_1.gif

 Suivante

 QUESTION 166

mark2_2.gif

bonjour je suis atteinte de polyartrite rhumatoïde depuis
4 ans, mon médecin m’a
donné plusieurs traitements mais sans succès. En ce moment, je prends
2 salazopyrines/jour; 3 voltarenes 50mg /j; 7 mg de cortancyl;1 plaquenil 200 mg
/j., des piqûres de methotrexate 15mg/semaine et avec tout ça j’ai toujours mal aux
poignets, aux épaules, aux chevilles, aux genoux, aux doigts aussi. Jj’en ai mare de
souffrir sans arrêt, j’ai essayé les sels d’or sans résultat. J’ai 3 enfants
de 15ans, 12 ans, 10 ans, ce n’est pas facile tous les jours.
J’ai fait une demande à la
cotorep, pensez-vous que j’aurai une reponse favorable? quels effets nocifs peut
avoir la cortisone sur moi ? je prends des cours pour être secrétaire médicale,
croyez- vous que je puisse travailler par la suite ? merci de m’avoir écoutée et
merci de votre réponse.

 


Mot exact


Résultats par page

Questions
ordre numérique

green00_back.gif

Précèdente

Suivante

green00_next.gif 

 

 

mark2_1.gif

Pour votre polyarthrite, évoluant
depuis 4 ans, vous prenez actuellement un traitement combiné associant trois
traitements de fond (Salazopyrine, Plaquenil et Methotrexate) et des
anti-inflammatoires non stéroïdiens et stéroïdiens.

Pour ce qui est des effets nocifs
possibles de la cortisone (7mg de cortancyl) je vous propose de consulter la
réponse à la question 27 sur le même site.

Pour ce qui concerne maintenant
les conséquences sociales de cette maladie, je précise que le diagnostic lui-même
de polyarthrite
n’implique pas la reconnaissance d’un handicap ou d’une
invalidité. La décision ne peut être basée que sur une
évaluation
précise des atteintes organiques des articulations et de leurs répercussions
fonctionnelles.

Cette maladie ne doit pas
éloigner le patient d’une activité professionnelle. Mais il faudrait connaître
le pronostic à moyen terme, ce qui est difficile (bien que les services
universitaires spécialisés disposent de critères pour préciser ce pronostic).

Il est certes important que la profession choisie
ne surmène pas trop les articulations touchées (position debout prolongée pour
les articulations portantes ou port de charges pour les bras). Le travail de
secrétaire médicale me paraît adéquat puisque les activités sont variées et
qu’une partie est réalisée en position assise.

 Votre
témoignage

Bonjour,

J’ai 42
ans et je suis atteinte d’une polyarthrite depuis l’âge de
26 ans.

Je
crois que j’ai avalé tout ce qu’il pouvait y avoir sur le marché
comme anti-inflammatoires, le plaquenil a bien marché mais a causé une
papillite aiguë que l’on a traité avec des corticoïdes.

Je suis toujours sous
cortisone, remède miracle mais dévastateur, depuis deux ans maintenant.

Je m’en
tire plutôt bien et on ne sait pas pourquoi? Je souffre bien moins, bien sûr j’ai
des crises, mais légères et puis on s’habitue.

Je perçois la coterep, qui me
donne droit aussi de travailler à mi-temps. J’ai été opérée des deux
mains, mais j’ai toujours refusé les infiltrations.

Mon traitement à ce jour est de
7,5mg de solupred et je prend de l’ibuprofene, je baisse la cortisone petit à
petit pour éviter un rebond.

Je vous souhaite bon courage et demandez la
coterep, ça vous permettra au moins de percevoir une petite allocation et
de prétendre à un emploi à mi-temps, les employeurs se fouttent de savoir si vous avez mal ou non,
les crises arrivent la nuit la plupart du temps
et c’est pas facile d’aller bosser toute une journée, car les douleurs sont
affreuses et ça vous pourri la vie.

Bon courage

Respectueusement,
Corinne

 

Bonjour,

Je souffre depuis 4 ans, je suis sous plaquénil et
ca va mieux. Je ne peux pas prendre beaucoup de médicaments car j’ai fait
beaucoup d’allergie je travaille car je suis obligée .Vous devez demander de
l’aide auprès de la cotorep.Mon mari est atteind d’une sclérose en plaques et il
est reconnu lorsqu’il n’a pu travailler il a touché une pension maintenant il en
a encore une petite mais il est en invalidité alors je me bas contre ma maladie
pour lutter contre celle de mon mari.Nous avons 2 enfants de 15 et 13 ans qui
nous aiment et nous aident dans notre combat.j’ai 39 ans et mon mari 40 la vie
n’est pas finie. Courage la souffrance c’est dur mais il faut se battre car la
science avance doucement et gardez espoir. L’amour nous aide. Bon
courage.

 

Bonjour je m’appelle Marie France je suis comme vous
je suis attiente d’une polyatritre évolutive je suis reconnu travailleur handicapé
et je viens de refaire une autre demande car ma maladie évolue encore et donc
depuis le mois de janvier j’attend mais par votre caisse maladie vous pouvez
bénéficier d’une pension d’invalidité moi je suis de Libourne et mon rhumatologue m’a
trouvé un traitement qui me soulage beaucoup je me fait des injections d’Enbrel 2 fois 25 mg j’ai 2 enfants dont un fils de 9 ans qui lui aussi est
atteint de la même maladie pour le moment non évolutive je vous souhaite
beaucoup de courage

 

 

 

 | Accueil
| Début Page |

 

POLYARTHRITE © 2022