Skip to Content
Polyarthrite
Question 167
Uncategorized Julien / septembre 3, 2021

Vers accueil GVP

 

 Groupe

 Activités

 Aide

 Questions

 Autres Sites

 Nos Artistes

 | Autres
thèmes
| Question N°? | Votre Question

 

 

 

 Arthrite Chronique
Juvénile

 Précèdente

 mark2_2.gif
mark2_1.gif

 Suivante

 QUESTION 167

mark2_2.gif

Mon fils Florian âgé de 8 ans souffre de douleurs aux deux genoux et maintenant
des chevilles. Il boîte le matin au réveil. Nous avons effectué des prises de
sang, il est positif au HLA B27, anticorps Anti-Nucléaires 1/160, vitesse de
sédimentation : 1ère heure 25, 2ème heure 59. Mon médecin me dit qu’il souffre de
rhumatisme.Je voudrais savoir si c’est de la polyarthrite.

 


Mot exact


Résultats par page

Questions
ordre numérique

green00_back.gif

Précèdente

Suivante

green00_next.gif 

 

 

mark2_1.gif

La réponse à la question 24, sur
le même site, vous donne quelques renseignements généraux sur l’arthrite
chronique juvénile ou
arthrite chronique de l’enfant. La Ligue
Internationale contre le Rhumatisme a défini des critères et une classification
des diverses formes de ce rhumatisme de l’enfant, en 1994, 1997 et 2001.

Actuellement, on s’accorde sur le
consensus suivant :

  1. Lorsque
    les inflammations articulaires débutent avant l’âge de 16 ans et durent au
    moins 6 semaines, en l’absence de toute autre étiologie, le diagnostic
    d’arthrite
    juvénile idiopathique
    est posé
  2. Après
    6 mois d’évolution (ce qui paraît être le cas pour votre fils), on peut classer
    le patient dans une de ces formes diagnostiques :
  • arthrite systémique
  • oligo-arthrite persistante
  • oligo-arthrite étendue
  • polyarthrite, facteur rhumatoïde négatif
  • polyarthrite, facteur rhumatoïde positif
  • arthrite euthésique
  • arthrite psoriasique
  • autre arthrite

Dans le cas de votre fils, et sur
la base seulement des renseignements que vous nous donnez, on s’oriente vers
l’oligo-arthrite
persistante
(atteinte de 4 articulations au maximum, soit 2 genoux et 2
chevilles).

Parmi les examens sanguins, qui
ont été réalisés de façon tout à fait correcte, je retiens une
vitesse de
sédimentation
élevée, qui signe l’inflammation actuelle. Le test HLA B27
positif est plutôt associé à la forme euthésique, qui concerne en fait des
garçons plus âgés (10-14 ans). Du fait que ce test est positif dans environ 7 %
de la population saine, on ne peut pas en tirer de conclusions définitives. Il
faut rechercher la présence d’inflammation des insertions tendineuses et des
articulations vertébrales.

Dans la forme oligoarticulaire,
la plus vraisemblable dans ce cas, il est
impératif de procéder à un
examen oculaire spécialisé
, avec examen à la lampe à fente, pour détecter
précocement une
uvéite fréquemment associée à cette forme particulière.

Les possibilités thérapeutiques
se sont élargies ces dernières années. Le traitement débute habituellement par
des
anti-inflammatoires non stéroïdiens, qui seront associés si
nécessaire à un traitement de fond par le
Methotrexate. Les traitements
les plus nouveaux sont gardés en réserve si le programme ci-dessus est
insuffisant. Des techniques de médecine physique pourront compléter l’effet des
médicaments.

Il est bien évident qu’une éventuelle uvéite
associée justifie un traitement spécialisé de complément.

 Votre
témoignage

 

 

 | Accueil
| Début Page |

 

POLYARTHRITE © 2022