Skip to Content
Polyarthrite
Question 184
Uncategorized Julien / septembre 3, 2021

Vers accueil GVP

 

 Groupe

 Activités

 Aide

 Questions

 Autres Sites

 Nos Artistes

 | Autres
thèmes
| Question N°? | Votre Question

 

 

 

 Traitements
Médicamenteux

 Précèdente

 mark2_2.gif
mark2_1.gif

 Suivante

 QUESTION 184

mark2_2.gif

La polyarthrite rhumatoïde vient d’être diagnostiquée à mon amie, il y a quelques
jours et la seule prescription pour le moment est la cortisone.
Je
souhaiterais connaître votre opinion en ce qui concerne le traitement et la
méthode
employée par le Dr Kousmine, notamment sur la vitaminothérapie conjuguée à un
équilibre et travail alimentaire, ainsi que sa méthode concernant la
vaccination à partir d’une souche prélevée sur le malade au moment où la crise
atteint sont paroxysme.
Avez-vous des pistes, ou spécialistes de la maladie à
nous conseiller.
Merci de votre aide.

 


Mot exact


Résultats par page

Questions
ordre numérique

green00_back.gif

Précèdente

Suivante

green00_next.gif 

 

 

mark2_1.gif

La réponse à la question 21 peut
vous éclairer sur les principes généraux du traitement médicamenteux de la
polyarthrite, à savoir la différence entre les traitements « 
suspensifs »
(tels que la cortisone et les anti-inflammatoires non stéroïdiens) et les
traitements « 
de fond » (qui visent à modifier .le cours de la
maladie en attaquant à différents niveaux les mécanismes responsables de ses
manifestations).

La prescription de cortisone,
vraisemblablement justifiée dans le cas particulier par des phénomènes
inflammatoires et douloureux très importants, n’est que le
premier pas
d’un programme thérapeutique.

Dans le domaine des traitements
de fond, la rhumatologie « classique » a fait de grands progrès ces
dernières années (voir sur ce point la réponse à la question 143). Il serait
regrettable de rejeter d’emblée ces thérapeutiques dont les résultats ont été
scientifiquement démontrés pour se lancer dans des méthodes alternatives
douteuses.

Nous savons pertinemment que,
pendant toute sa vie professionnelle, Madame Kousmine a vanté les mérites des
vitamines, des manipulations alimentaires et des auto-vaccins. Les bénéfices de
ces méthodes n’ont pas pu être scientifiquement démontrés. Lorsque ses malades
en ont tiré un bénéfice, c’est à la fois à cause de son « aura » et
du fait qu’elle administrait parallèlement des sels d’or et des injections
intra-musculaires de cortisone !

Il faut plutôt encourager votre amie à consulter un
centre spécialisé de rhumatologie (celui du CHU de Montpellier est connu loin à
la ronde !)

 Votre
témoignage

Même si rien ne prouve scientifiquement que les traitements de fond
peuvent être efficace et même si c’était comme vous dites à cause de son
aura, si le résultat est positif, ça n’a pas d’importance que ce soit
prouvé scientifiquement ou non.

Tout ce qui a été prouvé
scientifiquement présentement, c’est qu’il n’ont pas trouvé le moyen de
guérir encore.

Par
contre soulager la souffrance c’est très bien, mais en
médecine alternative c’est possible aussi.

Je n’aime pas cette attitude de
tout rejeter parce que l’on a pas prouvé scientifiquement.

Il y a des
généralités dans l’ensemble, mais à ce qu’il me semble il n’y a pas une
personne identique (environnement, mentalement, croyances, confiance etc…)
énorméments de facteurs différencient chaque individu et sont là autant de
facteurs qui jouent sur la guérison.

Je n’ai pas trouvé de solution encore
pour moi, tout comme la médecine, mais je ne baisserai pas les bras pour
autant. 

 

 

 | Accueil
| Début Page |

 

POLYARTHRITE © 2022