Skip to Content
Polyarthrite
Question 197
Uncategorized Julien / septembre 3, 2021

Vers accueil GVP

 

 Groupe

 Activités

 Aide

 Questions

 Autres Sites

 Nos Artistes

 | Autres
thèmes
| Question N°? | Votre Question

 

 

 

 Diagnostic

 Précèdente

 mark2_2.gif
mark2_1.gif

 Suivante

 QUESTION 197

mark2_2.gif

J’ai du rhumatisme depuis 35 ans, de l’arthrose également, ensuite une
fibromyalgie déclaréé en 1990 (fibrosite) car le nom de fibromyalgie n’existait
pas.Maintenant mon rhumatologue me découvre une polyarthrite.Tous les symptômes
sont présents. J’avais oublié des impatiences dans les jambes. Cela est-t-il
possible. J’ai une confiance totale en mon rhumatologue que je consulte depuis
environ 15 ans. Comme j’ai le moral dans les chaussettes, il faut que je me
confie. Description des symptômes : raideur matinale, gonflement des mains et des
Arthrotec 75pieds, ,je dors très peu, toujours fatiguée, impossibilité de faire mon
travail. La marche est très difficile, les douleurs ? mieux vaut ne pas en
parler. Avec ça, je ne sais jamais quelle maladie me fait le plus
souffrir. Médicaments : Arthrotec 75, Sifrol 0,125, Sifrol 0,25, Co-dafalgan, Selipran
40mg, Torem 5mg, Beloc ZOK100, Efexor 75, Nozinan 25mg, Rivotril 0,5mg, Antra 40mg. 
Merci de me lire excusez-moi de prendre de votre temps.

 


Mot exact


Résultats par page

Questions
ordre numérique

green00_back.gif

Précèdente

Suivante

green00_next.gif 

 

 

mark2_1.gif

Votre description suscite les remarques
suivantes :

Il est inhabituel que l’arthrose se manifeste à
l’âge de 35 ans.

A 40 ans, on vous a donné le diagnostic de
fibrosite, puis de fibromyalgie, sur la base vraisemblablement de douleurs
musculo-tendineuses sous signes évidents d’inflammations articulaires.

A 54 ans, dans la poste-ménopause, vous
développez les signes cliniques caractéristiques de la polyarthrite :
raideur matinale, tuméfactions articulaires périphériques, douleurs, fatigue…

Rétrospectivement, on
peut se demander si cette polyarthrite n’a pas « couvé » quelques
années avant de devenir manifeste autour de la ménopause, comme c’est souvent
le cas. Les examens de laboratoire pourront permettre d’évaluer le potentiel inflammatoire
de cette maladie, et de choisir en fonction des résultats le traitement de fond
le plus adéquat. La thérapeutique mériterait d’être « ciblée » sur ce
diagnostic de polyarthrite.

 Votre
témoignage

 

 

 | Accueil
| Début Page |

 

POLYARTHRITE © 2022