Skip to Content
Polyarthrite
Question 199
Uncategorized Julien / septembre 3, 2021

Vers accueil GVP

 

 Groupe

 Activités

 Aide

 Questions

 Autres Sites

 Nos Artistes

 | Autres
thèmes
| Question N°? | Votre Question

 

 

 

 Traitements
Médicamenteux

 Précèdente

 mark2_2.gif
mark2_1.gif

 Suivante

 QUESTION 199

mark2_2.gif

je suis actuellement très atteint et prends des anti-inflammatoires et
cortisone depuis plusieurs annees. De plus depuis début 2003 je suis suivi par
l’hopital de BORDEAUX pour le traitement REMICADE.
A ce jour j’ai de plus en
plus de crises qui m’immobilisent complètement de la tête aux pieds avec une forte
fièvre et l’impossibilité de bouger.
Pensez-vous que le traitement REMICADE
soit fait pour moi ?
Pensez-vous que celà vaille la peine de continuer
?
Pensez-vous que je devrais essayer de voir autre chose et surtout pouvez-vous m’indiquer comment cette maladie peut être reconnue car je travaille dans
le bâtiment et suis en arrêt de travail sans cesse et ne sait pas par quels
organismes je peux me faire entendre.
par avance merci 

 


Mot exact


Résultats par page

Questions
ordre numérique

green00_back.gif

Précèdente

Suivante

green00_next.gif 

 

 

mark2_1.gif

Le Remicade ® (Infliximab) fait
partie des médicaments inhibiteurs du TNF-alpha, à côté de l’Etanercept
(Enbrel®). Des médicaments voisins agissent comme inhibiteurs de l’IL-1
(Kineret®). Tous ces médicaments sont réservés aux formes les plus sévères de
polyarthrite rhumatoïde, qui ont résisté aux traitements
« classiques », en particulier au Methotrexate.

Le Remicade doit
être obligatoirement associé à la prise de Methotrexate. Son emploi est en
général réservé à des centres spécialisés de rhumatologie (voir réponse à la
question 92 sur le même site).

Si, après plus de
six mois de ce traitement, vous présentez encore des poussées aussi
douloureuses, il est possible que vous fassiez partie des « 
non-répondants »
au Remicade. Pour le savoir, il faudrait une évaluation très précise des signes
cliniques et des paramètres biologiques : l’équipe de rhumatologie de
l’hôpital de Bordeaux est très bien placée pour faire cette évaluation.

Pour les problèmes relatifs à votre capacité de travail et à la
« reconnaissance » de votre maladie, il faut aussi vous adresser à ce
même service, car nous ne connaissons pas suffisamment l’organisation sociale
française.

 

Je suis en traitement avec Remicade et heureusement car à ce jour je peux
reprendre une vie à peu près normale sans poussée de fièvre et surtout moins
douloureuse. Les crises se sont espacées. Je prends aussi de la cortisone et Arava et
paracetamol, et ma vie a changé. Je ne dis pas que c’est le Paradis, mais je me
sens mieux. Momo.

Votre
témoignage

 

 

 | Accueil
| Début Page |

 

POLYARTHRITE © 2022