Skip to Content
Polyarthrite
Question 224
Uncategorized Julien / septembre 3, 2021

Vers accueil GVP

 

 Groupe

 Activités

 Aide

 Questions

 Autres Sites

 Nos Artistes

 | Autres
thèmes
| Question N°? | Votre Question

 

 

 

 Divers

 Précèdente

 mark2_2.gif
mark2_1.gif

 Suivante

 QUESTION 224

mark2_2.gif

Ma thèse de fin d’étude traite de la polyarthrite rhumatoïde,
est-il possible
d’avoir des statistiques sur l’étendue de cette maladie dans les différents
pays.
Dans l’attente d’une réponse veuillez agréer mes salutations
distinguées.
Marie-Christine

 


Mot exact


Résultats par page

Questions
ordre numérique

green00_back.gif

Précèdente

Suivante

green00_next.gif 

 

 

mark2_1.gif

La
polyarthrite rhumatoïde est une maladie fréquente. Il est donc compréhensible
que les chercheurs se soient tournés vers des
études épidémiologiques
pour mieux comprendre l’étiologie de cette maladie. Ces recherches se sont
orientées dans deux directions principales :

Des études
familiales pour préciser les influences génétiques,

Des études géographiques
pour établir la fréquence de la maladie et démontrer le rôle éventuel de
facteurs raciaux, climatiques, etc…

Votre
intérêt se porte précisément sur ces études géographiques. Mais la valeur de
ces études reste limitée, pour toute une série de raisons.

  1. Pour
    être valable une telle étude devrait comporter
    l’interrogatoire et l’examen
    de chaque sujet par un médecin spécialisé, des
    radiographies des mains
    (au moins) et une
    prise de sang pour examen sérologique. Ceci est
    difficilement réalisable sur une grande échelle.
  2. Le
    collectif examiné devrait être
    représentatif : la fréquence de la
    maladie est différente si l’on examine une collectivité dans son ensemble, ou
    la clientèle d’un médecin praticien, ou un collectif hospitalier. Du fait que
    cette maladie n’est pas soumise à une déclaration obligatoire aux institutions
    sanitaires officielles, on ne dispose pas de statistique nominale.
  3. Les
    critères de diagnostic doivent être précisés. Or, en 1956, il n’y avait pas de
    critères reconnus sur le plan international. Les premiers
    critères de l’ARA
    ont été publiés en 1956 et 1958 : ils permettaient de distinguer une
    polyarthrite
    classique
    (au moins 7 critères), définie (5 ou 6 critères) ou probable
    (3 ou 4 critères). Ces critères « élastiques » ont conduit à des
    estimations excessives : la prévalence de la polyarthrite classique,
    définie ou probable serait de 1 à 4 % chez la femme de 0,5 à 2 % chez l’homme !
    Avec des critères plus sévères, dits de New-York (1966), la prévalence est
    évaluée à 0,5 % chez la femme et 0,1 % chez l’homme dans une population du
    Massachussetts, ce qui est probablement trop faible.
  4. Les
    études régionales démontrent des résultats discordants avec par exemple 3 % de
    polyarthrites définies à Heinola (Finlande), contre 0,3 % à Pittsburgh. Il n’en
    reste pas moins que dans les pays du Nord-Ouest de l’Europe, entre 50 et 60 %
    de latitude nord, la prévalence est, de façon répétée, plus élevée que dans les
    rares études faites dans les pays tropicaux.
  5. Si
    l’on compare ces études régionales, il faut tenir compte du niveau de qualité
    des médecins spécialistes locaux, qui influe sur le nombre de diagnostics
    positifs.
  6. La
    polyarthrite pouvant commencer à tout âge, il faut tenir compte de
    l’espérance
    de vie
    du collectif concerné puisque la fréquence va augmenter avec l’âge.

 

Compte tenu
de ces réserves, nous pouvons vous renvoyer aux chiffres récents donnés dans
les traités de rhumatologie, par exemple :

 

A.Ryckewaert – Rhumatologie –
Flammarion

D. Mc Carty – Arthritis and allied conditions ,
Lea and Febiges, Philadelphia

P.A. Dieppe – Rheumatology – Mosby USA

Dans ce
dernier volume, édition 1994, nous trouvons les chiffres suivants :

 

Prévalence de PR définie
en %

Amérique
du Nord
Etude
nationale US

1,0

Indiens Chippewa

5,3

Inuit Canada

0,6

Eskimos Inupiat
USA

1,0

Indiens Pima
USA

5,3

Europe

Bulgarie

0,8

Danemark

0,8

Angleterre

1,1

Finlande

2,0

Hollande

0,9

Asie

Chine

0,3

Japon

0,6

Afrique

Liberia et
Nigéria

0,1

Afrique du
Sud (villes)

0,9

Afrique du
Sud (campagne)

0,1

 Votre
témoignage

 

 

 | Accueil
| Début Page |

 

POLYARTHRITE © 2022