Skip to Content
Polyarthrite
Question 226
Uncategorized Julien / septembre 3, 2021

Vers accueil GVP

 

 Groupe

 Activités

 Aide

 Questions

 Autres Sites

 Nos Artistes

 | Autres
thèmes
| Question N°? | Votre Question

 

 

 

 Arthrite Chronique
Juvénile

 Précèdente

 mark2_2.gif
mark2_1.gif

 Suivante

 QUESTION 226

mark2_2.gif

Ma soeur vient de subir une ponction du genou gauche car il contenait du
liquide, le médecin nous a dit qu’elle aura un traitement pendant au moins 1 an
et demi. Je voudrais connaître les conséquences sur sa santé car je crois que le
traitement est lourd pour un enfant (elle a 12 ans)et je voudrais aussi savoir
si plus tard elle pourrait avoir un enfant sans qu’il soit atteint d’une
polyarthrite comme elle. Merci d’avance.

 


Mot exact


Résultats par page

Questions
ordre numérique

green00_back.gif

Précèdente

Suivante

green00_next.gif 

 

 

mark2_1.gif

Nous sommes dans l’impossibilité d’apporter des
réponses précises à vos questions, car vous nous donnez trop peu de
renseignements.

Votre sœur a donc un épanchement du genou
gauche (nous ignorons la durée des symptômes) et vous nous parlez de
polyarthrite. Y aurait-il d’autres articulations concernées ? ou des
signes généraux parlant pour une maladie inflammatoire ?

Il faut savoir que les manifestations ostéo-articulaires
sont relativement fréquentes dans l’enfance et l’adolescence, alors que
l’arthrite
chronique juvénile est une pathologie rare et souvent difficile à
diagnostiquer.

En cas d’atteinte mono-articulaire (un genou
par exemple), il faudra d’abord exclure une
origine traumatique. Il
était tout à fait correct de procéder à une ponction de ce genou :
l’analyse du liquide synovial avec comptage des leucocytes permettra de
confirmer
ou d’infirmer le diagnostic d’arthrite
(de mono-arthrite si une seule articulation
est concernée). Si cet examen confirme une arthrite, il faudra ensuite exclure
une arthrite infectieuse ou para-infectieuse.

Le diagnostic d’arthrite chronique juvénile
ne peut être évoqué que lorsqu’un patient de moins de 16 ans présente une arthrite
(ou plusieurs arthrites) depuis
plus de six semaines et que toute
autre étiologie a pu être exclue
.

Après 6 mois d’évolution, ce patient pourra
être classifié dans une des catégories que nous avons décrites dans les
réponses aux questions 24, 31 et 167 sur le même site.

Si ce diagnostic a été
établi de façon définitive, on peut discuter du risque pour la descendance.
Nous ne disposons pas de données chiffrées pour l’arthrite juvénile, mais il
est vraisemblable que le risque est analogue à celui qui est établi pour la
polyarthrite de l’adulte (voir réponse à la question 36).

 Votre
témoignage

 

 

 | Accueil
| Début Page |

 

POLYARTHRITE © 2022