Skip to Content
Polyarthrite
Question 245
Uncategorized Julien / septembre 3, 2021

Vers accueil GVP

 

 Groupe

 Activités

 Aide

 Questions

 Autres Sites

 Nos Artistes

 | Autres
thèmes
| Question N°? | Votre Question

 

 

 

 Divers

 Précèdente

 mark2_2.gif
mark2_1.gif

 Suivante

 QUESTION 245

mark2_2.gif

J’ai 54 ans.

Il y a quelques années j’ai eu l’épaule gauche bloquée. Je
ne pouvais plus lever le bras au dessus de l’épaule.

Cela a bien mis 1 an
pour se remettre. J’en ai gardé quelques craquements. Puis peu après ce fut
l’épaule droite qui s’est à peu près remise disons à90%. Il reste beaucoup
de craquements.

Depuis quelques mois ce sont les
poignets qui se mettent à
craquer ainsi que les genoux et les chevilles et tout celà avec quelques
douleurs supportables.

J’ai consulté, mais les
rhumatologues n’ont pas l’air
de s’affoler et m’ont prescrit de la chondroitine sulfate pour le cartilage.
Je n’ai pas l’impression d’avoir été entendu. Aussi si vous pouviez
m’éclairer, ce serait avec plaisir……

 


Mot exact


Résultats par page

Questions
ordre numérique

green00_back.gif

Précèdente

Suivante

green00_next.gif 

 

 

mark2_1.gif

Les enraidissements douloureux des deux épaules
successivement, évoquent pour nous le diagnostic de
capsulite rétractile.
L’évolution régressive ne nous oriente pas vers une cause inflammatoire du type
de la polyarthrite. Les phénomènes que vous décrivez maintenant aux poignets,
aux genoux et aux chevilles, avec prédominance de craquements (et sans enflures
décrites) nous paraissent être plutôt d’origine dégénératives qu’inflammatoire.
Les rhumatologues que vous avez consultés ont certainement procédé à des
examens sanguins pour exclure un rhumatisme inflammatoire.

Actuellement, le
chondroïtine sulfate est un médicament reconnu comme protecteur du cartilage.
Il est efficace sur les phénomènes dégénératifs. Il est donc logique de le prescrire
pour vous, pour autant qu’une affection inflammatoire n’ait pas été confirmée
par le laboratoire (ce médicament n’agit pas sur l’inflammation articulaire).

 Votre
témoignage

 

 

 | Accueil
| Début Page |

 

POLYARTHRITE © 2022