Skip to Content
Polyarthrite
Question 268
Uncategorized Julien / septembre 3, 2021

Vers accueil GVP

 

 Groupe

 Activités

 Aide

 Questions

 Autres Sites

 Nos Artistes

 | Autres
thèmes
| Question N°? | Votre Question

 

 

 

 Arthrite Chronique
Juvénile

 Précèdente

 mark2_2.gif
mark2_1.gif

 Suivante

 QUESTION 268

mark2_2.gif

Ma fille de 3 ans, souffre d’une maladie rhumatismale. Elle a été opérée
le 11/08/04.Tout à commencé fin mars, j’ai vu que son genou droit était
enflé (+ 2,5 cm) en une matinée. Elle ne souffrait pas, pas de fièvre, pas
de rougeur ni même de plaie au genou. Elle fut hospitalisée 1 mois laissant
les médecins sans réponses sûres. Ensuite, elle fut envoyée à un autre chu
qui a préféré nous la rendre, tout en nous donnant un rdv IRM. Et c’est au
bout de 4 mois qu’elle fut enfin opérée. En tant que parents, nous voulons
savoir à quoi est due cette maladie et quelles sont les conséquences pour
la croissance de ma fille ?

 


Mot exact


Résultats par page

Questions
ordre numérique

green00_back.gif

Précèdente

Suivante

green00_next.gif 

 

 

mark2_1.gif

D’après les renseignements que vous nous
donnez, votre fille de 3 ans a présenté brusquement une
tuméfaction de son genou droit, sans autre symptôme (les enfants se
plaignent peu dans un cas semblable). Cette tuméfaction a-t-elle duré ou
d’autres manifestations sont-elles apparues pour justifier une hospitalisation
d’un mois ? Sur quelles bases a-t-on invoqué une maladie
rhumatismale ?

Il faut savoir que de telles manifestations
articulaires sont fréquentes dans l’enfance et l’adolescence, alors que le
rhumatisme de l’enfant, c’est-à-dire l’arthrite chronique juvénile est une
pathologie rare, souvent difficile à diagnostiquer.

En cas d’atteinte mono-articulaire (une seule
articulation touchée), il faut d’abord exclure une
origine traumatique (pas toujours facile). Seule une ponction du genou avec analyse du liquide synovial permet
d’affirmer un diagnostic d’arthrite. Si c’est le cas, il faut alors rechercher
une arthrite infectieuse ou para-infectieuse (examens sanguins).

Le diagnostic d’arthrite chronique juvénile ne
peut être évoqué que si la ou les arthrites durent depuis plus de six semaines
et que toute autre étiologie a été exclue. Ce n’est qu’après six mois
d’évolution qu’on pourra classer le cas dans une des catégories que nous avons
décrites dans les réponses aux questions 24, 33, 167 et 226.

Dans le cas particulier, on a procédé à un IRM
et à une opération (accompagnée certainement d’un examen du liquide synovial et
de la synoviale elle-même).
Quels en
sont les résultats ?

Ce n’est que sur cette base qu’on pourrait
discuter du diagnostic. Il nous intéresserait de connaître le
traitement appliqué.

En ce qui concerne la croissance on peut dire que s’il s’agit d’une
inflammation certaine et persistante, les cartilages d’accroissement peuvent
être stimulés, ce qui pourrait du côté atteint entraîner un
allongement de ce membre inférieur.
Mais il faut pour cela une inflammation très prolongée.

 Votre
témoignage

 

 

 | Accueil
| Début Page |

 

POLYARTHRITE © 2022