Skip to Content
Polyarthrite
Question 274 | GVP
Uncategorized Julien / septembre 3, 2021

Question 274

Question: 

Bonjour
j’ai passé des tests après douleur et raideur. Le facteur rhumatoïde est sorti à 160 U POSITIF vitesse de sédimentation 27 proteine active C H 9.7 ensuite ils ont trouvé une faible zone de restriction de natur eigG/KAPPA (à peine visible proteines (u)H0;11 ma question est j’ai été voir une rhumatologue, elle me diagnostique polymyalgie rhu.., me donne de la cortisone mais pas beaucoup d’amélioration puis pendant 2 mois du plaquenil 200 mg par jour. Cette semaine je la revois et elle me dit que je n’ai pas les signes évidents de PR. Jje lui pose des questions mais elle me repond : « écoutez madame je n’ai pas le temps de répondre à toutes vos questions et elle m’arrête complètement toute médication, ne me donne plus de rendez-vous pour la suite. Je suis restée estomaquée. Ma question ???? : avec ce que je vous ai raconté, peut-on avoir une autre maladie en dehors de la PR ? Mes douleurs se situent au cou, aux doigts, un coude et des brûlures aux orteils et aux doigts. La nuit ça brûle, ça me réveille et le cou ne tourne pratiquement plus. Beaucoup de fatigue et diffilcultés à monter les escaliers. J’ai 52 ans. Merci d’avoir pris le temps de me lire et si vous êtes capable de m’orienter pour le specialiste qui pourrait m’aider, j’apprécierais si ce n’était pas de l’arthrite !

Réponse: 

Il faut répéter une fois de plus que le diagnostic de polyarthrite est difficile : ce problème ne peut pas être résolu par les seuls examens de laboratoire (voir réponse 153). Le diagnostic ne peut se fonder que sur un faisceau d’informations (anamnèse, symptômes ressentis, surtout constatations objectives faites par le médecin). Les examens de laboratoire et l’imagerie viennent en complément pour apporter une confirmation et une meilleure évaluation.

Vous nous dites qu’une rhumatologue aurait diagnostiqué une polymyalgie rhu… Si on a voulu vous parler de polymyalgia rheumatica, il faut préciser qu’il s’agit d’une maladie des personnes âgées, rare en dessous de 65 ans, caractérisée par une atteinte essentiellement des épaules et des hanches et par une vitesse de sédimentation très élevée.

Vous êtes dans le doute. Après ce qui vous est arrivé lors de la dernière consultation, nous ne pouvons que vous proposer de consulter un autre rhumatologue, peut-être dans un service universitaire.

Theme: 

POLYARTHRITE © 2022