Skip to Content
Polyarthrite
Question 290
Uncategorized Julien / septembre 3, 2021

Vers accueil GVP

 

 Groupe

 Activités

 Aide

 Questions

 Autres Sites

 Nos Artistes

 | Autres
thèmes
| Question N°? | Votre Question

 

 

 

 Traitements
Médicamenteux

 Précèdente

 mark2_2.gif
mark2_1.gif

 Suivante

 QUESTION 290

mark2_2.gif

Bonjour, depuis mon enfance je me plains de vives douleurs surtout au niveau des
membres supérieurs. Ma maladie me fait vraiment souffrir depuis 1998 et je suis un
traitement depuis 1999 ( salazopirine 4c/jr , cortancyl 6mg/jr, ridorant 1c/jr;
le plaquenil m’apportait à la longue un ralentissement occulaire). en 99 on m’a
fait une synoviorthèse du pousse droit et une arthrodèse de la cheville gauche
en sept. 03.
pensez-vous qu’il existe un traitement plus efficace ?
je
connais une douleur quasi continue du poignet , du coude et de l’épaule droite.

 


Mot exact


Résultats par page

Questions
ordre numérique

green00_back.gif

Précèdente

Suivante

green00_next.gif 

 

 

mark2_1.gif

Nous n’avons que très peu de renseignements sur
les manifestations cliniques de votre maladie (polyarthrite juvénile se
continuant à l’âge adulte ou polyarthrite de l’adulte à début précoce, suivant
l’âge des premiers symptômes). D’après les traitements et les interventions
subies, la polyarthrite ne paraît pas faire de doute.

Pour ce qui est des traitements médicamenteux,
on peut considérer qu’il y a une
gradation,
une échelle si vous voulez, car l’agressivité du traitement se calque sur
l’agressivité de la maladie.

C’est ainsi que certains spécialistes proposent
un premier traitement sur une période de 3 mois, puis passent à un échelon
supérieur en cas d’échec ou de réponse insuffisante.

La Salazopyrine que vous prenez depuis 5 ans
correspond précisément à ce premier échelon. Les antimalariques sont également
situés au bas de l’échelle (Plaquenil).

Les sels
d’or
(réponses 102, 275), en injection ou par la bouche (Ridaura) sont
actuellement quelque peu délaissés.

La cortisone (cortancyl) est un traitement
suspensif de l’inflammation et non pas un traitement de fond de la maladie.

A votre question précise, nous ne pouvons répondre que « oui, il existe des traitements plus
efficaces
 », il existe des échelons au-dessus de ceux que vous avez
utilisés jusqu’à maintenant (voir réponse 143). Vu votre âge, je pense qu’il
vous faut demander à votre médecin traitant d’avoir un deuxième avis, par
exemple celui du service universitaire de rhumatologie de l’Hôpital Cochin
(professeur Dougados).

 Votre
témoignage

 

 

 | Accueil
| Début Page |

 

POLYARTHRITE © 2022