Skip to Content
Polyarthrite
Question 293
Uncategorized Julien / septembre 3, 2021

Vers accueil GVP

 

 Groupe

 Activités

 Aide

 Questions

 Autres Sites

 Nos Artistes

 | Autres
thèmes
| Question N°? | Votre Question

 

 

 

 Diagnostic

 Précèdente

 mark2_2.gif
mark2_1.gif

 Suivante

 QUESTION 293

mark2_2.gif

Bonjour,
L’homme qui partage ma vie souffre d’arthrite psoriasique. Il a du
psoriasis depuis plusieurs années (environ depuis 10 ans) les douleurs
articulaires ont commencé il y a 4 ans environ mais le diagnostic final n’a été
posé que depuis 3 mois après plusieurs prises de sang, radio, examens
divers.
Il souffre beaucoup physiquement et moralement. Les anti-inflammatoires
n’ont eu aucun effet si ce n’est des douleurs à l’estomac. Il a eu également des
infiltrations de cortisone au niveau de la main, sans succès. Je m’inquiète
énormément et je commence à me demander si dans cette maladie le facteur psychologique n’est pas primordial
? La maladie ne peut-elle
pas être causée par un traumatisme psychologique ? ou un
stress important ? Mon ami se confie peu, je ne sais donc pas ce qui s’est passé
dans sa jeunesse mais je crois qu’il a eu des problèmes familiaux importants.
Est-ce
que la maladie peut être en rapport ?
Je ne sais plus comment l’aider. C’est
devenu l’escalade médicamenteuse avec des traitements de plus en plus forts qui
le fatiguent beaucoup, lui donnent mal à l’estomac et ont peu d’effets sur la
maladie.
Aidez-moi, je me sens désemparée et je le sens de plus en plus
triste, c’est difficile à vivre pour lui comme pour moi.
Merci pour votre aide.

 


Mot exact


Résultats par page

Questions
ordre numérique

green00_back.gif

Précèdente

Suivante

green00_next.gif 

 

 

mark2_1.gif

En consultant les réponses 109, 119, 142, 180,
242, vous trouverez des renseignements détaillés sur l’arthrite psoriasique et
son traitement (à côté des anti-inflammatoires, on préconise des traitements de
fond, tels que la sulfasalazine et le Methotrexate).

Le psoriasis est une maladie constitutionnelle, liée à un antigène
d’histocompatibilité (HLA). Un certain pourcentage de ces psoriasiques présente
en plus une arthrite psoriasique. Vous comprendrez donc qu’on ne peut pas
attribuer à des traumatismes psychologiques ou à un état de stress la
responsabilité de l’
éclosion de la
maladie. Mais, comme dans beaucoup d’autres maladies, ces facteurs
psychologiques peuvent jouer un rôle, ne serait-ce que dans l’attitude du
patient face à sa maladie, et dans sa tolérance envers la douleur. Parlez-en à
votre médecin, qui pourra juger si, sur ce plan-là, une aide est nécessaire.

 Votre
témoignage

 

 

 | Accueil
| Début Page |

 

POLYARTHRITE © 2022