Skip to Content
Polyarthrite
Question 309
Uncategorized Julien / septembre 3, 2021

Vers accueil GVP

 

 Groupe

 Activités

 Aide

 Questions

 Autres Sites

 Nos Artistes

 | Autres
thèmes
| Question N°? | Votre Question

 

 

 

 Traitements
Opératoires

 Précèdente

 mark2_2.gif
mark2_1.gif

 

 QUESTION 309

mark2_2.gif

Mon genou est très endommagé, je ne peux plus du tout marcher, on envisage de me
poser une prothèse. Quel est le taux de réussite pour cette intervention et la
durée moyenne pour retrouver la marche ? Combien de temps de rééducation ? j’ai
2 enfants (8 ans et 3 ans) j’avais une autonomie pratiquement complète il y a
encore 6 mois, depuis c’est l’enfer

 


Mot exact


Résultats par page

Questions
ordre numérique

green00_back.gif

Précèdente

Suivante

green00_next.gif 

 

 

mark2_1.gif

Votre polyarthrite aurait donc commencé à l’âge
de 13 ans, d’après les chiffres que vous nous donnez.

Votre handicap est si important que nous
comprenons qu’on vous propose à 35 ans une prothèse du genou.

La technique des prothèses totales du genou a
fait de grands progrès ces dernières années si bien que les résultats d’une
telle intervention sont spectaculaires dans l’arthrose du genou. Dans certains
cas d’arthrose bilatérale, on réalise même deux prothèses de genou dans le même
temps opératoire, avec trois semaines de rééducation et une reprise de la
marche indépendante.

Dans le cas de la polyarthrite (polyarthrite
juvénile évoluant à l’âge adulte pour vous), les résultats sont moins
spectaculaires car il faut tenir compte de l
’état des autres articulations portantes et du potentiel évolutif de la
maladie
de base, de l’état de la musculature
de voisinage, des
activités que le
patient devra assumer par la suite.

Dans l’état que vous nous décrivez, la prothèse
est la
seule méthode qui permette de
corriger un probable défaut d’alignement et de restaurer une stabilité et une
mobilité indolore. La plupart des patients bénéficient d’un effacement de la
douleur local et d’une amélioration de la mobilité (capacité de flexion d’au
moins 105°, ce qui permet de se relever d’une chaise sans l’aide des membres
supérieurs).

Les douleurs de la rotule, qui ont longtemps
représenté un inconvénient gênant, sont actuellement évitées par l’utilisation
de prothèses tri-compartimentales (c’est-à-dire avec une pièce supplémentaire
pour la rotule).

La durée
de rééducation
pourra varier en fonction des autres éléments précédemment
signalés, mais elle ne devrait pas dépasser quelques semaines.

Quant au taux
de réussite
, il dépend lui aussi des autres manifestations de la maladie.

De toute façon, si vous ne pouvez plus du tout marcher, comme vous le
dites, vous n’avez pas le choix… Bon courage. Nos vœux vous accompagnent.

 Votre
témoignage

 

 

 | Accueil
| Début Page |

 

POLYARTHRITE © 2022