Skip to Content
Polyarthrite
Question 320 | GVP
Uncategorized Julien / septembre 3, 2021

Question 320

Question: 

Bonjour,
Je suis maman depuis 5 mois et 1 ou 2 mois apres mon accouchement je me suis aperçue que certains de mes doigts étaient déformés (petits doigts et 2ème et 3ème doigts de chaque main) Je n’ai eu aucune douleur (ni rougeur, ni gonflement ni articulations chaudes) associés et depuis 1 mois j’ai une teno synovite au poignet droit qui se résorbe toute seule.
J’ ai également des douleurs dans les mains, poignets, coude, pieds et genou et a l’arrière du bassin côté droit qui ne m’handicape pas et qui ne me réveille pas la nuit et ne me font pas plus souffrir le matin. J’ai tout de même consulté un rhumato qui m’a fait faire des prises de sang.
Resultats tout à fait normaux. Sédimentation et protéine C également tout à fait normales.
Mais je reste tout de même angoissée à l’idée d’être polyartritique car j’ai tout de même quelques douleurs par ci par là et des déformations des doigts.
qu’en pensez-vous ? A quel autre type de rhumatisme cela peut-il faire penser, mon rhumato n’est pas du tout éclairé sur la question, il me pense déprimée voilà tout.
MERCI PAR AVANCE POUR VOTRE AIDE ET VOTRE REPONSE

Réponse: 

La description que vous nous donnez est d’interprétation bien difficile car nous y trouvons certaines contradictions. Dans un premier temps, vous nous parlez des déformations de vos doigts, tout en précisant que vous n’aviez eu aucune douleur et que vous n’aviez pas observé de gonflement ni de rougeur. Dans la phrase suivante, vous nous dites que vous avez également des douleurs dans les mains, dans les pieds et dans certaines grosses articulations. A la fin de votre message, vous nous redites que vous avez quand même quelques douleurs par ci par là.

Certes, vous avez noté ces anomalies un ou deux mois après votre accouchement ce qui pouvait faire penser à ce diagnostic de P.R. Toutefois, la négativité de tous les examens sanguins rend ce diagnostic bien peu vraisemblable, mais ne permet cependant pas de l’exclure définitivement. Pour lever ce doute, il faudrait préciser en quoi consistent les déformations que vous avez enregistrées (puisqu’il n’y a ni enflure, ni rougeur, ni chaleur). D’autre part, un examen clinique détaillé devrait permettre de confirmer ou d’infirmer la présence de phénomènes inflammatoires.

Cette difficulté du diagnostic précoce de la maladie articulaire se retrouve dans de nombreuses questions, comme vous pourrez vous en rendre compte en consultant les réponses 10, 20, 23, 37, 96, 153, 164 et 289. C’est vraisemblablement parce qu’il n’a pas pu mettre en évidence de signes cliniques objectifs, à côté de la négativité des tests sanguins, que votre rhumatologue s’est demandé si vous étiez déprimée. Dans la fibromyalgie, on peut effectivement trouver des plaintes analogues (voir réponses 34, 209 et 265 sur le même site).

Compément

En premier lieu merci de m’accorder du temps pour répondre à mes questions, je vous en suis très reconnaissante celà m’apporte bcp de réconfort. 

En effet, les petites douleurs que je ressens ne semblent pas être aussi fortes que celles qui sont ressenties dans la PR. Et tous les examens que j’ai fais sont effectivement tous negatifs (HLAB 27, VS, CPK, LDH) proteine c reactive: 6; creatinine 8; electrophorese des proteines seriques : ok, anticorps anti keratine négatif; anticorps anti DNA natif <35; anticorps anti peptides citrulinés <25.

j »ai également passé une scintigraphie osseuse qui n’a rien montré. Mais dans ce cas comment expliquer ces petites douleurs que je ressens évaluées à 3 ou 4/10 et surtout ces déformations que j’ai aux petits doigts, les dernières phalanges qui vont vers l’interieur . C’est ça ma source d’angoisse première car personne ne me repond clairement à cette question alors effectivement j’ai fait tous les examens nécessaire mais j’ai la peur que celà s’aggrave et que les autres doigts soient atteints.

Trouvez-vous que les examens que l’on m’a fait passer sont suffisamment complets, y a t’il d’autres choses à faire ou est-ce suffisant pour dire que ce n’est ni de la PR ni de l’artrose ?

Que pensez-vous de mes déformations?

Merci encore pour votre aide

Réponse

Votre complément du 28 mai nous permettra de vous apporter peut-être une réponse plus précise. Nous comprenons cette fois que les déformations de vos doigts ne concernent que l’articulation inter-phalangienne distale de vos cinquièmes doigts. Nous déduisons de vos explications qu’il s’agit d’une déviation axiale, c’est-à-dire une déviation de l’axe de la dernière phalange par rapport à la précédente : cette dernière phalange du cinquième doigt se rapproche du quatrième. Vous nous disiez précédemment qu’il n’y a ni enflure, ni rougeur, ni chaleur, mais de petites douleurs.

Avec ces éléments, nous pouvons essayer de vous rassurer

  • une polyarthrite ne s’intéresse pas aux articulations distales des longs doigts, elle visera plutôt les articulations basales des doigts.
  • une polyarthrite ne peut pas être diagnostiquée en l’absence de tout phénomène inflammatoire.
  • les examens sanguins très complets que vous avez faits n’apportent aucun argument en faveur d’une maladie inflammatoire.
  • Une arthrose aurait fait sa preuve sur le cliché radiologique. Un tel diagnostic n’est pas vraisemblable en raison de votre âge, d’autant plus que cette articulation n’est pas sollicitée sur le plan mécanique.

Alors, me direz-vous, de quoi s’agit-il ?

Il est présomptueux de faire un diagnostic sans voir ces doigts ou au moins la radiographie de ces doigts. Nous pensons qu’il s’agit d’une anomalie banale, décrite parmi les clino­dactylies. Nous avons observé des déformations de ce type avec regroupement familial regardez ce cinquième doigt dans votre famille…). Il faut ajouter que le cinquième orteil a aussi tendance à s’incliner fortement vers le quatrième ( mais dans ce cas les chaussures sont responsables ).

Les douleurs que vous avez ressenties sont peut-être à mettre sur le compte d’une activité manuelle particulière ? N’ayez aucune crainte : vous n’avez pas de maladie progressive, il n’y a pas de risques d’extension aux autres doigts.

Complément

Rebonjour
j’ai tout de même une dernière petite question l’irm et la scintigraphie osseuse sont ils des examens fiables même au tout début d’une éventuelle maladie osseuse inflammatoire ou même en cas d’arthrose ?
MERCI ENCORE

Réponse

En complément de la radiographie classique, l’examen IRM peut apporter des renseignements supplémentaires : présence d’un épanchement articulaire, épaississement de la synoviale, érosions débutantes, modifications de la structure osseuse etc.

La scintigraphie osseuse quant à elle permet de déceler et de localiser avec précision un foyer inflammatoire, une arthrite par exemple.

Habituellement, ces examens sont réservés aux cas où il existe une forte suspicion clinique de polyarthrite, mais avec des radiographies conventionnelles encore négatives. Dans le cas de l’arthrose des doigts, ces examens supplémentaires n’apportent pas plus qu’une bonne radiographie classique

Complément

Bonjour ,
Je me permets de vous sollicitez de nouveau car aucun rhumatologue(3) n’a pu apporter un diagnostique a mon mal mais ils avouent cependant que mes phalanges et les douleurs ressenties sont anormales. Tous les examens biologiques et radiographiques restent normaux la VS et la proteine reactive C sont tout a fait normales (refaite il y’a 2 semaines). Donc pas de signe de rhumatisme inflammatoire  mais peut il etre débutant et s’installer progressivement sans presenter de signe d’inflammation biologique?   J’avoue etre completement perdue car mon genou droit me fait souffrir (raisonnablement )a n’importe quel moment de la journée ( la douleur se trouve sur les contours de la rotule j’éprouve comme une brulure au niveau de l’os, j’ai une tendinite au niveau de la hanche gauche (peut etre que c’est ma surchage ponderale?) mon tendon d’achille commence a me faire souffrir également, mon coude droit ( le fait de porter mon fils n’arrange rien, et enfin j’ai tous les jours mal au dernieres phalanges de mes doigts  pouces compris qui sont parfois rouges mais pas gonflées, je ne constate pour le moment pas de deformations comme au niveau des mes petits doigts (pour lesquels j’éprouve maintenant une gene fonctionnelle surtout en les pliant). Le rhumato a exclu un eventuel foyer infectieux  par des examens sanguins mais il exclu l’éventualité d’une arthrose des mains a 27 ans. Mais je ne saisie plus rien pas d’arthrose, pas de PR possible au niveau des dernieres phalanges (en etes vous sure???), pas de lupus. Mais des douleurs.!!!!!!     Qu’est ce que ca peut bien etre alors? Je vous en supplie éclairez moi Ca fait maintenant 6 mois que ca dure!!!!
Ca m’ai tres difficile de vivre sereinement en ayant toutes ces petites douleurs et aucun diagnostic, j’ai evidemment très peur que cela dégénère et qu’il soit trop tard pour prendre les choses en main.
Connaissez vous un bon rhumato spécialisé dans ce type de maladie progressive vers saint maur des fosses ou creteil ou bien meme sur Paris afin que je puisse consulter quelqu’un de compétent??????????
Que pensez vous de mon cas est ce que ca vous fait pensez a une PR ou une spondylarthrite ou un lupus ou de l’arthrose ou je ne sais quoi d’autre car je ne suis pas médecin. Je suis juste une jeune maman qui aimerait voir son bébé grandir et vivre tranquillement sans etre angoissé par des douleurs.
Je suis confuse de vous faire perdre votre temps qui est surement tres precieux  mais j’avoue que vous etes mon seul repere en la matiere.
Je vous remercie tres sincerement de votre aide.
Cordialement

Réponse

En date du 23 avril, du 28 mai, du l6 juin et du 3 septembre, vous nous avez présenté vos inquiétudes au sujet de la santé de vos articulations : les plaintes douloureuses sont variables, mais les seules déformations qui vous préoccupaient étaient localisées aux articulations terminales des cinquièmes doigts. Nous avions estimés que ce type de déformation était plus vraisemblablement d’origine constitutionnelle, ce qui s’est vérifié dans le fait que la même anomalie touchait deux membres de votre famille.

Au vu de la négativité des examens radiologiques et biologiques que vous avez subis, nous avons tenté de vous rassurer, car ces examens n’apportaient pas d’argument pour confirmer l’un ou l’autre des diagnostics que vous craignez : polyarthrite, spondylarthrite, arthrose et lupus. Au vu de votre dernier envoi, nous constatons notre échec : comme les trois rhumatologues que vous avez consultés, nous n’avons pas pu vous rassurer.

Aujourd’hui, vous nous suppliez de vous éclairer ! Mais le contact par internet ne nous permet pas d’aller plus loin : nous n’avons pas la possibilité d’examiner vos articulations, ni les données de l’imagerie, ni les résultats détaillés des examens de laboratoire. Certes, nous savons que ce domaine de la rhumatologie est d’accès difficile. A vous entendre, il est difficile de vivre sereinement en ayant toutes ces petites douleurs et aucun diagnostic.

Pour calmer l’angoisse que vous exprimez si clairement, je pense qu’il serait judicieux, comme vous l’envisagez vous-même, de prendre un autre avis, particulièrement à la consultation spécialisée d’un service universitaire de rhumatologie, par exemple à l’Hôpital Cochin à Paris, Dans ce but, il serait très utile que vous puissiez réunir les résultats de laboratoire et les données de l’imagerie.

Theme: 

POLYARTHRITE © 2022