Skip to Content
Polyarthrite
Question 327
Uncategorized Julien / septembre 3, 2021

Vers accueil GVP

 

 Groupe

 Activités

 Aide

 Questions

 Autres Sites

 Nos Artistes

 | Autres
thèmes
| Question N°? | Votre Question

 

 

 

 Traitements
Médicamenteux

 Précèdente

 mark2_2.gif
mark2_1.gif

 Suivante

 QUESTION 327

mark2_2.gif

Je suis atteinte de P R depuis 97. J’ai essayé au
debut par le medecin cortencyle 5mg avec des  anti-inflammatoires non stéroïdiens
pendant 3ans. Seulement ça calme les douleurs mais la maladie est pas partie. Après,
j’ai essayé le Methotrexate avec solypred sans resultat. Après  Arava, puis
salazopyrine, mais le seul médicament qui me soulage les douleurs articulaires et
avec lequel
je peux conduire et travailler avec mes mains c’est le corticoïde comme medrol 
4mg  ou cortencyl 5mg ou slypred 5mg, tous les jours car je ne peux pas
arrêter une seule journée. Je ne peux plus m’en débarrasser, mais derrière la
maladie est toujours là .Je vous en prie, vous pouvez me dire si un nouveau
médicament  peut remplacer le coticoïde et peut me guérir ? merci d’avance, mon
âge est 49ans.

 


Mot exact


Résultats par page

Questions
ordre numérique

green00_back.gif

Précèdente

Suivante

green00_next.gif 

 

 

mark2_1.gif

Parmi les traitements de 1a polyarthrite rhumatoïde ( P R ), il est
important de faire la distinction entre les traitements suspensifs de
l’inflammation ( qui agissent sur l’inflammation, quelle qu’en soit l’origine )
et les traitements dits de fond ( qui ont l’ambition d’agir sur les mécanismes
responsables de la P R
elle-même).

Dans votre cas, et selon les renseignements que vous nous donnez, vous
auriez reçu pendant les trois premières années uniquement des anti-inflammatoires
stéroïdiens et non­stéroïdiens, sans traitement de fond ( probablement parce
que le diagnostic n’était pas encore confirmé à cette époque ). La réponse à la
question 21 vous donnera plus de détails sur la distinction entre ces deux
classes de médicaments.

Pour traiter la maladie elle-même, nous avons actuellement à disposition
tout un arsenal de traitements de fond ( voir les réponses 143 et 306 ). Comme
vous le verrez en lisant ces textes, ces médicaments sont administrés selon une
gradation. En fonction de la sévérité et de l’évolutivité de la maladie, on
choisira tel ou tel traitement de fond « classique », alors que les récents
médicaments anti-TNF seront réservés aux échecs des traitements classiques ou à
des cas de P R particulièrement agressive.

Dans votre cas, il est important de déterminer, par l’examen clinique,
par des tests de laboratoire et par des examens radiologiques, quelle est
l’agressivité de votre maladie. Il appartient ensuite à votre rhumatologue de
fixer le plan thérapeutique.

 Votre
témoignage

 

 

 | Accueil
| Début Page |

 

POLYARTHRITE © 2022