Skip to Content
Polyarthrite
Question 336
Uncategorized Julien / septembre 3, 2021

Vers accueil GVP

 

 Groupe

 Activités

 Aide

 Questions

 Autres Sites

 Nos Artistes

 | Autres
thèmes
| Question N°? | Votre Question

 

 

 

 Grossesse Stérilité
Hérédité

 Précèdente

 mark2_2.gif
mark2_1.gif

 Suivante

 QUESTION 336

mark2_2.gif

Bonjour,
mon ami est atteint de polyarthrite depuis la mi-juin 2004 ; il suit
actuellement un traitement à base de novatrex (depuis décembre 2004); hors nous
souhaitons avoir un bébé ; il semble que le novatrex détruise les spermatozoïdes
et que mon ami doive arrêter de le prendre pendant 70 jours pour que tout
revienne à la normale avec un traitement de substitution; est- ce-que je peux
arrêter ma pilule de suite ou faut-il que j’attende 70 jours ? Y-a-t-il des
effets sur l’embryon ?
Merci beaucoup de votre réponse .
Myriam (30 ans)

 


Mot exact


Résultats par page

Questions
ordre numérique

green00_back.gif

Précèdente

Suivante

green00_next.gif 

 

 

mark2_1.gif

En réponse à votre question, nous envisagerons deux problèmes.

  1. Spermatogénèse. Dans l’expérimentation animale, on a décrit des
    oligospermies diminution du nombre de spermatozoïdes, donc de la fertilité )
    induites par la prise de Methotrexate ( Novatrex ) . Chez l’homme, des
    stérilités transitoires par oligospermie ont été rapportées, surtout chez des
    patients prenant des doses élevées de ce médicament.
  2. Malformations foetales. Il est certain que le Methotrexate est susceptible
    d’induire des malformations fcetales ( effet tératogène ) lorsqu’il est pris
    par la mère. On s’accorde donc sur ce point : la prise de ce médicament est
    incompatible avec l’état de grossesse ( même si quelques cas de grossesses
    normales avec enfants normaux ont été décrits dans la littérature médicale ).
    Un délai de six mois doit être respecté entre l’arrêt du médicament et le début
    de la grossesse
    , ceci en raison de la lenteur d’élimination du médicament en
    question.

Venons-en au cas où ce médicament est pris par le père. Avec les faibles
doses administrées en rhumatologie, il n’y a pas de certitude que le MTX pris
par le père puisse induire des malformations foetales
. Mais, dans le doute,
étant donné la gravité des conséquences potentielles, il est habituel de
déconseiller une paternité pendant ce traitement, en respectant le même délai
que pour la femme.

Nous vous avons donné notre règle de conduite. Il est possible qu’une
évaluation du cas particulier par le rhumatologue qui soigne votre ami conduise
à une appréciation plus nuancée. Dans les centres universitaires de
rhumatologie, il existe des consultations spécialisées dans ce problème.

 Votre
témoignage

 

 

 | Accueil
| Début Page |

 

POLYARTHRITE © 2022