Skip to Content
Polyarthrite
Question 354 | GVP
Uncategorized Julien / septembre 3, 2021

Question 354

Question: 

Bonjour,
J’ai 24ans, je souffre par intermitence de douleurs articulaires au niveau des poignets mains coudes chevilles pieds genoux depuis 1an et demi. je suis très fatiguée lorsque j’ai mes douleurs et je suis très inquiète. A part ça, j’ai peu de signes cliniques et pas de signes biologiques en faveur de la PR. je suis suivie par mon médecin. j’ai lu sur votre site qu’il pouvait y avoir un diagnostic différentiel appelé SYNDROME POLYALGIQUE IDIOPATHIQUE DIFFUS, pouvez vous me donner plus d’infos à ce sujet et le traitement associé?
merci

Réponse: 

Vous nous présentez un tableau douloureux, concernant les articulations des bras et des jambes, durant depuis un an et demi, avec apparemment peu de signes cliniques objectivables. Cet état s’accompagne d’une grande fatigue et d’une inquiétude, bien compréhensible si le diagnostic de polyarthrite rhumatoïde a été évoqué..

C’est précisément pour caractériser un tel tableau douloureux que le terme de fibromyalgie ( on parle aussi de fibrosite ) a été introduit, reconnu par l’OMS, puis authentifié par l’American College of Rheumatology. Selon les critères donnés par cette organisation, les douleurs diffuses doivent intéresser l’axe du corps ( rachis ou paroi thoracique antérieure) les hémicorps droit et gauche, au-dessus et au-dessous de la taille.

A l’examen rhumatologique, on ne constate pas de manifestations inflammatoires objectivables au niveau des articulations, mais le médecin peut mettre en évidence une nette sensibilité à la palpation d’au moins 11 sur 18 points d’insertion bien définis . Ce tableau se rencontre surtout chez des femmes jeunes et s’accompagne d’une fatigue prononcée. Par contre, les tests biologiques de l’inflammation sont négatifs. Ainsi définie, la fibromyalgie va être confrontée à un écueil, celui des la subjectivité ( subjectivité du médecin lorsqu’il recherche les points douloureux et subjectivité de la malade lorsqu’elle exprime sa douleur ).

Vu sa fréquence, cette fibromyalgie a suscité de nombreuses recherches , notamment dans les domaines de la neuro-biologie et de l’imagerie fonctionnelle du cerveau. Vous trouverez d’autres renseignements sur le diagnostic différentiel avec une polyarthrite rhumatoïde débutante en consultant les réponses 34265 , et 328 sur le même site.

Mais venons-en au Syndrome Polyalgique Idiopathque Diffus.  Il s’agit d’une dénomination utilisée dans le domaine de la médecine psycho-somatique pour le même tableau clinique. Il signifie qu’il existe des douleurs diffuses sans cause démontrable. Certains présentent ce tableau comme la transformation psycho-somatique d’un événement de vie en une douleur corporelle et utilisent également le vocable de trouble somatoforme douloureux.

Nous avons essayé de répondre brièvement à une question difficile, qui nécessite une grande prudence. Votre médecin est le seul compétent pour décider des examens et de la conduite à tenir dans votre cas.

Complément

Bonjour merci pour votre site et pour votre disponibilité
j’ai déjà écrit en vous décrivant mon tableau clinique mais je n’avais pas encore reçu mes résultats biologiques.
j’ai 24ans je souffre de douleurs articulaires au niveau des poignets mains coudes pieds chevilles genoux depuis 1an et demi.
je n’ai pas de signes cliniques inflammatoires (rougeur chaleur..)
mes résultats biologiques étaient normaux au début de mes douleurs mais ils ont évolué :
VS 1èreheure = 51mm
VS 2èmeheure = 92mm
CRP = 5mg/l
ferritine sérique = 7ng/ml
facteus rhumato par élisa : IgM antiIgG = 20ui
mon médecin généraliste me traite avec voltarène LP 1cp/jour pendant 1mois et me dit qu’on ne peut rien affirmer par rapport au diagnostic
il dit que la PR ne peut pas être affirmée car les facteurs rhumato ne sont pas réellement élevés. Je vais voir un rhumato dans 1semaine, mon médecin pense qu’il sera du même avis que lui.
-pouvait vous m’éclairer sur ce que ça signifie ?
j’ai l’impression que je dois attendre tranquillement que la maladie soit diagnostiquée..
-pouvait vous me rassurer à ce jour??
j’ai très peur de mon avenir…
-enfin au niveau du traitement qu’en pensez-vous???

MERCI BEAUCOUP

j’ai beaucoup apprécié votre réponse à ma première question

Réponse

Dans votre précédent message, vous nous demandiez des renseignements sur le syndrome polyalgique idiopathique diffus, diagnostic qui avait été évoqué du fait que vos polyarthralgies  ne s’accompagnaient ni de phénomènes cliniques objectivables, ni d’anomalies des tests sanguins. Mais voilà que la situation se transforme avec une vitesse très nettement élevée. Si cette élévation de la vitesse de sédimentation ne s’explique pas par une maladie intercurrente, elle serait un argument pour le diagnostic de polyarthrite. Le facteur rhumatoïde ne se positive que tardivement et peut même rester négatif dans certaines polyarthrites avérées.

Comme vous le verrez en consultant les réponses aux questions 10 , 14 , 20 , 23 , 37 , 96 , 153 , 164 et 289, le diagnostic d’une polyarthrite débutante est difficile. Il se base essentiellement sur les constatations objectives que peut faire un rhumatologue expérimenté au niveau des articulations douloureuses. Dans les cas qui restent douteux, il peut être nécessaire de faire appel aux nouvelles méthodes d’imagerie.

La suite nous intéresse…

Theme: 

POLYARTHRITE © 2022