Skip to Content
Polyarthrite
Question 360 | GVP
Uncategorized Julien / septembre 3, 2021

Question 360

Question: 

Bonjour
ma mère (75 ans) est traitée pour une pseudo polyarthrite rizomélique depuis presque 3 ans. Elle a pris de la cortisone 20 mg au début de traitement puis progressivement diminué la dose jusqu’à ce jour : 3 mg/j
en juillet on lui a prescrit du plaquenil en plus.
en septembre sa VS étant montée à 38 on lui a prescrit du novatrex à la place du plaquenil.
le médecin pense qu’elle développe une cortico dépendance.
ma mère n’a pas commencé ce nouveau traitement. Pensez-vous que le novatrex soit indiqué pour une PPR ? quels examens sont indispensables avant cette prescription ?
Elle est traitée à Aubagne près de Marseille.

Réponse: 

Le problème de la pseudo-polyarthrite rhizomélique à été traité dans les réponses aux questions 44, 88, 274 , 315 et 353 sur le même site. La cortisone représente le traitement de choix. Les doses administrées ont été tout à fait correctes. Habituellement, la «  dose d’entretien », c’est-à-dire la dose minimale nécessaire pour éviter une reprise de la maladie, se situe autour de 5 à 7,5 mg d’équivalent prednisone. Comme nous le disons dans les réponses citées, la maladie ( donc le traitement ) peut durer plusieurs années. Actuellement, la nouvelle ascension de la VS donne à penser que la dose de 3 mg était insuffisante.

Pour notre part, nous hésiterions à employer le terme de cortico-dépendance pour de si faibles doses et pour une maladie qui nécessite un traitement très prolongé à ces doses.

Pour notre part, et sans connaître tous les détails concernant ce cas, nous adopterions l’attitude suivante :

  • s’assurer tout d’abord qu’il n’y a pas d’argument en faveur d’une artérite temporale ( maladie de Horton ), ce qui nécessiterait des doses de stéroïdes plus élevées ( voir réponse 353)
  • rechercher une dose d’entretien plus haute entre 5 et l0 mg d’équivalent prednisone.

Le Plaquenil , antimalarique utilisé depuis longtemps dans le traitement de la polyarthrite rhumatoïde a été parfois essayé dans cette situation, mais nous ne sommes pas persuadés de son efficacité.

Le Methotrexate ( Novatrex ) est un médicament puissant, cytostatique et immuno-suppresseur, qui est lui aussi largement utilisé dans la polyarthrite. Il a été prescrit également dans les pseudo-polyarthrites compliquées d’artérite temporale, pour réduire les doses élevées de cortisone qui sont nécessaires dans cette situation particulière.

Nous avons essayé de répondre à vos questions précises, mais il est bien entendu que seul votre médecin- traitant, qui connaît votre mère, peut mettre en balance les avantages et les inconvénients du changement thérapeutique envisagé ( le Novatrex a aussi ses effets secondaires…)

POLYARTHRITE © 2022