Skip to Content
Polyarthrite
Question 43
Uncategorized Julien / septembre 3, 2021

Vers accueil GVP

 

 Groupe

 Activités

 Aide

 Questions

 Autres Sites

 Nos Artistes

 | Autres
thèmes
| Question N°? | Votre Question

 

 

 

 Divers

 Précèdente

 mark2_2.gif
mark2_1.gif

 Suivante

 QUESTION
43


mark2_2.gif

Bonjour,
Existe -t-il un traitement anti-douleur en période de crise ?
Y a t il des centres anti-douleurs spécialisés dans la polyarthrite ?
Merci par avance si vous pouvez nous aider

 


Mot exact


Résultats par page

Questions
ordre numérique

green00_back.gif

Précèdente

Suivante

green00_next.gif 

 

 

mark2_1.gif

Les centres spécialisés
dans le traitement de la douleur (centres anti-douleur) sont orientés
essentiellement vers le traitement des douleurs dites neurogènes :
c’est le cas des douleurs chroniques résultant de la section, de la blessure
ou de la compression d’un tronc nerveux, quelle qu’en soit la cause.
D’autre part, ces centres prennent également en charge les douleurs résultant
d’un envahissement du tissus osseux, par exemple par une tumeur
maligne. Dans un cas comme dans l’autre, les médicaments administrés par
voie buccale sont inefficaces ou trop peu efficaces pour maîtriser la situation
douloureuse, qui évolue pour elle-même. Ces centres traitent donc la douleur
pour elle-même
.

Le problème de la
polyarthrite est différent
. La douleur est un symptôme qui attire
l’attention sur l’articulation touchée. Elle s’explique initialement par
l’inflammation de la synoviale articulaire richement innervée, ultérieurement
éventuellement par les érosions osseuses dans les zones d’insertion de cette
membrane synoviale, ou par la distension de la cavité articulaire.

La douleur est alors un
signe, un symptôme d’accompagnement, elle évoluera parallèlement à
l’inflammation articulaire, s’effaçant lorsque l’inflammation est maîtrisée.

Il résulte de ce qui précède
que, dans le cas de la polyarthrite, le traitement de la douleur doit passer
par le traitement de la maladie inflammatoire elle-même.

Nous disposons pour cela de
médicaments anti-inflammatoires non-stéroïdiens, dans les cas les plus sévères,
de dérivés de la cortisone, qui peuvent être administrés par voie buccale,
en injections intra-articulaires ou dans certains cas en perfusions
intra-veineuses. En plus de ces médicaments d’urgence, à effet rapide, on
planifiera avec un spécialiste en rhumatologie le traitement de fond de la
maladie rhumatoïde (l’arsenal thérapeutique s’est largement enrichi ces
dernières années).

En
conclusion, nous ne pensons pas que les « traitements de la douleur »
soient à conseiller à une polyarthrite sévèrement douloureuse, donc en
pleine poussée inflammatoire. Nous ne connaissons pas de centre anti-douleur spécialisé
dans la polyarthrite. Il faut consulter pour cela un rhumatologue ou un centre
universitaire de rhumatologie.

 Votre
témoignage

 

 

 | Accueil
| Début Page |

 

POLYARTHRITE © 2022