Skip to Content
Polyarthrite
Question 443
Uncategorized Julien / septembre 3, 2021

Vers accueil GVP

 

 Groupe

 Activités

 Aide

 Questions

 Autres Sites

 Nos Artistes

 | Autres
thèmes
| Question N°? | Votre Question

 

 

 

 Arthrite Chronique
Juvénile

 Précèdente

 mark2_2.gif
mark2_1.gif

 Suivante

 QUESTION 443

mark2_2.gif

Je suis institutrice. Mon élève a 7 ans. Le rhumatologue
vient de diagnostiquer chez elle une polyarthrite, après 8 mois d’examens et d’observation.
Ses parents parlent très mal le français et ont des difficultés à m’expliquer
exactement ce qu’il se passe. Elle est fréquemment absente et son évolution
scolaire s’en fait ressentir.
Ma question est la suivante : plusieurs fois déjà, cette petite fille a vécu
des passages difficiles quant à son élocution. Sa bouche semblait pâteuse et j’avais
beaucoup de peine à comprendre ce qu’elle disait. Est-ce que ce phénomène est
en rapport avec sa maladie ?
Pendant que j’y suis, autre question : en général, elle ne prend pas part aux
leçons de gymnastique. Il arrive pourtant qu’elle me demande de participer à
tel jeu ou exercice. Est-ce qu’elle est assez grande pour savoir jusqu’où elle
peut aller ? Je la sais courageuse et j’ai peur qu’elle en fasse trop.
Je suis consciente que je n’ai que peu de renseignement à vous donner, mais la
communication est difficile et les médecins refusent de m’en dire davantage.
Merci d’avance.

 


Mot exact


Résultats par page

Questions
ordre numérique

green00_back.gif

Précèdente

Suivante

green00_next.gif 

 

 

mark2_1.gif

Les
réponses
 24, 33, 167, 226 vous renseigneront sur
les caractéristiques de ce groupe de maladies que l’on dénomme arthrite
chronique juvénile (ACJ). Le diagnostic étant difficile, il n’est pas étonnant
que celui-ci ait été retardé. Les filles de cet âge font habituellement une
oligo-arthrite asymétrique : un petit nombre d’articulations est touché
(jusqu’à cinq). L’évolution est capricieuse, ce qui peut expliquer un
absentéisme variable. Il n’y a pas de manifestations neurologiques associées,
donc pas de trouble du langage d’origine centrale, mais une atteinte de
l’articulation temporo-maxillaire est possible, qui pourrait gêner l’ouverture
le la bouche (facile à vérifier) et donc modifier l’articulation des mots en
période douloureuse.

A
cet âge, on évite d’interdire tel jeu ou tel exercice, en partant du principe
que la douleur est un frein. La boîterie par exemple pourrait être un moyen de
contrôle.

Par
contre, je me permets d’attirer votre attention sur les complications oculaires
possibles de cette forme d’ACJ (voir réponse
7). Il n’est pas rare que ce soit l’enseignant qui découvre chez un
enfant une baisse de la vue. Vu la gravité d’une telle complication, il serait
souhaitable d’attirer l’attention des parents sur la nécessité de contrôles
oculaires réguliers

(si cela n’a pas été fait).

 

Si vous regardez sur le site belge, http://www.arthrites.be:80/documents_1.asp il existe un livre “Guerre dans mon Corps”
qui raconte l’histoire de Chloé, atteinte d’arthrite juvénile. Cela raconte avec
des mots simples les difficultés de la maladie, les traitements, etc. C’est un
excellent outil pour la classe !

Françoise

Votre
témoignage

 

 

 | Accueil
| Début Page |

 

POLYARTHRITE © 2022