Skip to Content
Polyarthrite
Question 463
Uncategorized Julien / septembre 3, 2021

Vers accueil GVP

 

 Groupe

 Activités

 Aide

 Questions

 Autres Sites

 Nos Artistes

 | Autres
thèmes
| Question N°? | Votre Question

 

 

 

 Divers

 Précèdente

 mark2_2.gif
mark2_1.gif

 Suivante

 QUESTION 463

mark2_2.gif

Bonjour,
Selon un professeur en rhumatologie, j’ai vraisemblablement une connectivite,
voire éventuellement la maladie de Still de l’adulte. Ma température fait le
yoyo quasi tous les jours: le matin toujours aux environs de 35.5 à 35.9, vers
midi entre 35.6 et 36.3 et le soir au minimum 37 à 37.3, accompagnée d’une
vague de douleurs aux articulations (comme une grosse grippe qui commencerait)
cela dure jusqu’au coucher. Sachant d’une part que la température dans la
maladie de Still de l’adulte varie aussi (mais va plus haut) et que, d’autre
part, ma température de départ a toujours été très basse, serait-ce un élément
parlant ‘pour’ cette maladie, même si elle ne monte pas à 39°? Le CRP est chez
moi constant à 8 (je suis sous Arédia depuis 3 ans pour essayer de maintenir l’ostéoporose,
et l’on sait qu’Arédia a entre autres pour effet de modifier la valeur du CRP).
Sinon la biologie (recherche de facteurs divers) a été faite mais je n’ai pas
encore les résultats.
Merci d’avance

 


Mot exact


Résultats par page

Questions
ordre numérique

green00_back.gif

Précèdente

Suivante

green00_next.gif 

 

 

mark2_1.gif

La maladie de Still de l’adulte est une
maladie relativement rare, en tout cas beaucoup plus rare que la polyarthrite
rhumatoïde. Ce diagnostic est cependant évoqué dans des situations très
complexes où il est difficile de mettre une étiquette sur un tableau clinique
inhabituel. Il y a cependant des cas où ce diagnostic est solidement établi,
alors que d’autres ne remplissent pas les critères reconnus sur le plan
international. Cette maladie a déjà été discutée sur ce site, comme vous le
verrez en consultant les réponses
137 ,
364 , 427.

Les
éléments que vous nous apportez (peut-être
ne sont-ils pas complets)
nous
paraissent insuffisants pour retenir un tel diagnostic 
: vous nous parlez
de vagues de douleurs aux articulations, apparemment vespérales, sans nous
décrire ni tuméfactions, ni localisations préférentielles, ni éruption cutanée.
Vous insistez particulièrement sur des
modifications
de la température qui ne sont pas significatives
(même si vous croyez avoir
une température « de départ » qui serait basse).

Il
est vraisemblable que votre médecin dispose d’autres arguments que ceux que
vous nous avez donnés pour avoir évoqué les diagnostics de connectivite et de
Still de l’adulte. Sachez que, pour chacune de ces maladies, il dispose d’une
liste de critères reconnus sur le plan international. Un certain nombre de ces
critères doit absolument être rempli.

Dans
le cas de la maladie de Still, on cite comme critères majeurs
une fièvre élevée (en clochers),
intermittente ou persistante, une
éruption
maculo-papuleuse
, une oligo-arthrite
démontrée objectivement. A cela
s’ajoutent
des critères biologiques.
Les différentes connectivites doivent être exclues avant qu’on puisse retenir
le diagnostic de Still.

Il nous intéresserait de connaître les résultats des
examens complémentaires et le diagnostic final qui a été retenu.

 Votre
témoignage

 

 

 | Accueil
| Début Page |

 

POLYARTHRITE © 2022