Skip to Content
Polyarthrite
Question 472
Uncategorized Julien / septembre 3, 2021

Vers accueil GVP

 

 Groupe

 Activités

 Aide

 Questions

 Autres Sites

 Nos Artistes

 | Autres
thèmes
| Question N°? | Votre Question

 

 

 

 Diagnostic

 Précèdente

 mark2_2.gif
mark2_1.gif

 Suivante

 QUESTION 472

mark2_2.gif

Cher Monsieur,
Pourriez-vous m’apporter une information concernant le FAN.
Je suis une femme âgée de 40 ans et voici 5 ans, après une inflammation du
nerf d’Arnold, une tendinite de De Quervain et quelques inflammations à
l’oeil, on a découvert dans mon sang un FAN positif.
En 2001, celui-ci avait un titre de 1/1280, image nuclear matrix.
2002, 1/640, image nuclear matrix
2003, 1/1280 image nuclear matrix
2004, 1/640 image mouchetée
2005, 1/2560 image mouchetée
et ce 08 mai 2006, 1/5120, image mouchetée.
Le HLAB 27 est négatif, waaler rose négatif, ANCA négatif, facteur
rhumatoïde négatif.
Je n’ai depuis 2001, plus aucune plainte à part un syndrome de Raynaud.
Je prends comme médicament du ZOCOR (pour mon hypercholestérolémie), du
KREDEX (pour mon hypertension artérielle) et MELIANE (comme contraceptif
oral).
Pensez-vous qu’une maladie va se déclarer ? Mon rhumatologue me dit qu’on ne
soigne pas une prise de sang et que le titre 1/5120 est peut-être dû à un
médicament.
Il me propose un médicament pour « soigner » mon syndrome de Raynaud
mais
comme je n’ai pas de plainte actuellement, je ne prends rien.
Pourriez-vous m’éclairer sur ce FAN car je suis très inquiète.
Merci d’avance.

 


Mot exact


Résultats par page

Questions
ordre numérique

green00_back.gif

Précèdente

Suivante

green00_next.gif 

 

 

mark2_1.gif

Vous
êtes inquiétée par la découverte d’un facteur antinucléaire (FAN) positif, et
celà chaque année de 2001 à 2006.
  Les
taux changent d’une dilution (vous avez remarqué que les nombres du dénominateur
sont chaque fois des doubles), mais les aspects (nucléaire ou moucheté)
changent aussi.

Venons-en
maintenant à l’interprétation de ces résultats dans le cas de votre situation.
La névrite d’Arnold et la tendinite de de Quervain n’ont pas de rapport avec
cet examen. L’uvéite à répétition (les inflammations de vos yeux ont-elles été
ainsi diagnostiquées ?) peut justifier une recherche des facteurs
anti-nucléaires.

Il
faut savoir que la recherche des anticorps anti-nucléaires (FAN ou ANA) peut être
réalisée comme une seule analyse de dépistage. Elle n’a qu’une faible
spécificité, mais elle constitue une étape déterminante pour exclure du
diagnostic différentiel tout le groupe les affections du collagène. Mais
l’élément critique est de définir le seuil de détection optimal, c’est à dire
celui qui confère à cette analyse une valeur prédictive négative. Or, il
apparaît que les résultats de cet examen et la description même de
l’immunofluorescence peuvent varier d’un laboratoire à l’autre.

Si le facteur antinucléaire positif se confirme, comme
c’est apparemment votre cas,
  il
conviendrait alors de préciser de quel anticorps il s’agit (anti-DNA, anti-RNP,
anti SS-A, anti SS-B, anti RNP etc..) selon la pathologie que vous présentez.
Si tous les examens que vous nous rapportez ont été faits dans le même
laboratoire, il conviendrait peut-être de commencer par une vérification dans
un autre laboratoire.

 Votre
témoignage

 

 

 | Accueil
| Début Page |

 

POLYARTHRITE © 2022