Skip to Content
Polyarthrite
Question 484
Uncategorized Julien / septembre 3, 2021

Vers accueil GVP

 

 Groupe

 Activités

 Aide

 Questions

 Autres Sites

 Nos Artistes

 | Autres
thèmes
| Question N°? | Votre Question

 

 

 

 Diagnostic

 Précèdente

 mark2_2.gif
mark2_1.gif

 Suivante

 QUESTION 484

mark2_2.gif

J’ai le HLA B27 positif, je souffre de divers
endroits chevilles, mains, fessiers, oedème au genou, une jambe plus grosse que
l’autre. Mais depuis quelques jours, je souffre des côtes, j’ai parfois les lèvres
bleues. Mon médecin m’a prescrit un traitement de l’asthme car j’en ai déjà
fait. Il m’a donné seretide 250 et singulair 10mg. Ce qui m’inquiète c’est ma
jambe plus grosse que l’autre et mes difficultés respiratoires. De plus, mon taux
de prothrombine : à 95% etinr:1,04 .
Que dois-je faire pour ces divers aspects, que me conseillez-vous ?
Merci de votre réponse que j’attends avec impatience .sur mon adresse mail .
Votre site est super !

Complément

J’ai reçu ce jour votre réponse de mon message précédent et
je ne sais comment vous remercier .Vous me demandez de vous tenir au courant et
je viens vous apporter quelques éléments plus précis. En 2001, j’ai été opérée d’une
cheville (la gauche). Un mois après j’ai fait un épanchement plurale et de l’algodystrophie
pendant un an j’ai souffert de la cheville et enflement important tout ce temps.
Le pied étant dans cet état mon chirurgien m’a fait une infiltration dans le
pied qui m’a fait une douleur insupportable pendant plusieurs jours .A la suite
de celà, je suis allée voir le rhumatologue qui m’a fait faire le test du HLA
B27 qui était positif avec un taux de sédimentation excessif. Il m’a mis sous
anti-inflammatoire que j’ai mal supporté et j’ai eu de nouveau une infiltration
au genou gauche par le rhumatologue car le genou était enflé il y a de cela 3 ans.
Depuis, j’ai une jambe, la gauche, plus grosse de haut en bas et des
douleurs parfois dans le genou .Du côté de l’implant j’ai toujours une douleur
.Depuis un an je fais de la kiné pour les pieds, les mains, cervicales, lombaires.
Mes problèmes respiratoires datent de 2 ans que je signale, actuellement j’ai un
traitement pour l’asthme depuis une semaine et depuis j’ai la voix cassée par moment
.Mon kiné la semaine dernière m’a conseillé d’aller voir mon généraliste pour
les douleurs inter-costales.J’y suis allée il y a trois jours étant ostéopathe
également il a voulu me faire une manipulation pour le dos. J’ai eu ensuite des
douleurs horribles et diffuses dans le dos qui sont descendues au niveau du coccyx
pour me lever il me faut du temps tellement j’ai mal. Alors qu’auparavant j’avais
mal parfois là c’est continu et j’ai le fessier glacé au point que ça fait une
sensation de brûlure. Je dois vous dire que j’ai fait des phlébites et j’ai été
opérée des jambes pour les varices. Au printemps mon rhumatologue m’a fait faire
un doppler il n’y a pas trace de phlébites. Il m’a fait faire une radio des
poumons pas d’épanchement pleurale. J’ai un taux de prothrombine à 95% INR 1,04
.cliché thorax face profil :cul de sac pleuraux libres .Silhouette
cardio-pulmonaire d’allure radiologiquement normale Petite surélévation de
coupoles diaphragmatiques. Arthropathie acrimio-claviculaire bilatérale
.Charnière thoraco-lombaire face profile :spondylophite L3-L4 . Pas d’autres
anomalies décelables. D’autre part, j’ai en permanence une inflammation des
gencives malgré des soins dentaires et j’ai aussi des brûlures par moment dans la
gorge que j’ai toujours signalé à mes médecins. Sur les parois de la joue en
dessous de la langue j’ai comme des petits boutons que j’ai dit au médecin mais
aucune solution n’a été apportée et on n’a pas vérifié ce que je sentais avec mon
doigt. Alors j’ai mal de temps en temps .J’ai pris divers traitements que je n’ai
pu supporter notamment la salazopirine .Mon rhumatologue m’a mis à plus léger
car j’ai des traces de sang dans la salive quand je crache .Actuellement depuis
cet hiver je suis à 6 dafalgan par jour si les douleurs sont intenses ;pour l’asthme
singulair 10mg ,seritide diskus 250mg  , dafon 2 par jours .
Vitesse de sédimentation 23mm 1ere heure 50mm à la 2eme heure .LEUCOCYTES 7,3
LE 11/05/06 6,9 le 8/03/06 .proteine réactive 1,31 le 11/05/06 1,08 le 08/03/06
. Créatine 9.6 le11/05/06 10.03 le 18/07/05 .Spectroréflectométrie 85.0
.Transminases sgot (asat) 23 le 18/07/05 22. J’ai eu des difficultés à avoir un
RDV rapide avec mon rhumatologue celui-ci est fixé le 20 juin pas possible plus
tôt et sa secrétaire a dit : qu’il ne pourrait me voir que 5 mn . J’espère que
j’aurai une réponse de vous d’ci cette date et je souhaite avoir été plus
claire dans mes explications en remerciement de votre aide je ne manquerais pas
d’envisager une participation à votre association.

 


Mot exact


Résultats par page

Questions
ordre numérique

green00_back.gif

Précèdente

Suivante

green00_next.gif 

 

 

mark2_1.gif

Vous
commencez votre intervention en disant que votre HLA-B27 est positif. Ce
résultat ne nous aide pas dans le diagnostic. Quant à vos douleurs, elles
paraissent assez diffuses. Dans la description je relève uniquement une enflure
d’un genou, mais vous ne nous apportez pas d’autres arguments qui puissent nous
orienter vers un diagnostic rhumatologique.

Par
contre, d’autres éléments retiennent notre attention :

  • une jambe plus grosse
    que l’autre (du même côté que ce genou enflé ?)
  • douleurs
    costales depuis peu
  • difficultés
    respiratoires
  • lèvres bleues

La
différence de volume de ces deux jambes nous oblige à penser à une éventuelle thrombose
profonde
(diagnostic à vérifier rapidement par
ultrasonographie). A partir de là, il est fort possible qu’il y ait eu une
migration de petits caillots au niveau pulmonaire, ce qui expliquerait les
difficultés respiratoires et les douleurs de la paroi thoracique. Une telle
éventualité peut être vérifiée par une radiographie thoracique, complétée si
nécessaire par d’autres examens spécialisés.

Le second problème est plus important que le premier.
Il nécessite une prise en charge rapide. Donnez-nous des nouvelles.

Complément

Votre
deuxième message nous apprend que cette « grosse jambe » date en fait
de 2001. Vous ne nous dites pas la nature de l’opération de la cheville, mais
l’épanchement pleural qui a suivi à un intervalle d’un mois nous fait déjà
suspecter une embolie pulmonaire. La persistance de la tuméfaction de ce membre
inférieur gauche implique un trouble du retour veineux, qui n’a pas été
démontré. Le terrain variqueux peut provoquer des thrombophlébites
superficielles, mais aussi des oblitérations des veines profondes qui
entraînent un œdème de ce membre inférieur.

Ce qui nous a inquiété dans votre premier message,
c’est la survenue de douleurs thoraciques et de troubles respiratoires. Le Doppler
négatif de ce printemps ne nous empêche pas de penser qu
’une nouvelle évaluation de la circulation veineuse et de la situation
pulmonaire
est nécessaire.

 Votre
témoignage

 

 

 | Accueil
| Début Page |

 

POLYARTHRITE © 2022