Skip to Content
Polyarthrite
Question 491 | GVP
Uncategorized Julien / septembre 3, 2021

Question 491

Question: 

Bonsoir, il y a 1 semaine que je souffre de mes genoux, mes chevilles sont enflées, mes 2 poignets et mes doigts me font mal, et parfois mes coudes. Mon médecin m’a fait faire des analyses sanguines et pense que c’est un début de PR. Je dois avoir les résultats dans la semaine, mais je panique en lisant vos questions-réponses sur la durée de la maladie. Si je suis le traitement convenablement, ma guérison durera combien de temps, car je crois que cette maladie revient toujours ? Et pourquoi la maladie touche autant d’endroits d’un coup ? Merci et salutations

Réponse: 

La description que vous nous donnez de votre état ne nous permet en aucun cas d’évoquer maintenant un diagnostic de polyarthrite rhumatoïde, pour la simple raison que ces symptômes ne durent que depuis une semaine : les critères internationaux de ce diagnostic exigent que les symptômes soient fixes depuis au moins six semaines. Comme beaucoup d’autres rhumatisants, vous nous donnez la liste des articulations douloureuses, avec en plus une enflure des chevilles. Vous ne décrivez pas de phénomènes inflammatoires au niveau de ces articulations.

Nous ignorons quels sont les examens sanguins qui ont fait penser à une polyarthrite rhumatoïde. Il n’est pas habituel que les tests spécifiques de cette maladie soient d’emblée positifs. Plus vraisemblablement, ce sont les examens non spécifiques de l’inflammation qui étaient  altérés (vitesse de sédimentation, C-Réactive Protéine, leucocytose ?).

Dans cette situation, et avec une si brève évolution, je pencherais plutôt pour une suspicion d’arthrite réactive (ou arthrite réactionnelle), comme on peut l’observer dans une infection streptococcique, ou après une infection intestinale ou urogénitale, ou encore pour une suspicion d’arthrite virale (parvovirus, entérovirus, hépatite, herpès, affection grippale). Cette classe de diagnostics correspondrait mieux avec votre impression d’atteinte articulaire d’emblée généralisée. Si cette hypothèse se vérifie, la durée des symptômes articulaires ne devrait pas dépasser quelques semaines.

Permettez-moi une remarque. Le tableau clinique de la polyarthrite, tel qu’il ressort des témoignages (et des réponses) qu’on peut lire sur ce site, a de quoi inquiéter le lecteur. Il serait inadéquat et même dangereux d’étudier toute cette symptomatologie, puis d’essayer de la retrouver sur soi-même…

Theme: 

POLYARTHRITE © 2022