Skip to Content
Polyarthrite
Question 50
Uncategorized Julien / septembre 3, 2021

Vers accueil GVP

 

 Groupe

 Activités

 Aide

 Questions

 Autres Sites

 Nos Artistes

 | Autres
thèmes
| Question N°? | Votre Question

 

 

 

 Traitements
Médicamenteux

 Précèdente

 mark2_2.gif
mark2_1.gif

 Suivante

 QUESTION
50


mark2_2.gif

Bonjour,
J’ai été déclarée atteinte de polyarthrite en 98 suite à un accouchement. Au
début, une main avait été touchée. J’ai essayé plusieurs traitements
anti-inflamatoires, corticoïdes, sans qu’aucun n’ait de résultats positifs.
J’ai ensuite eu une autre grossesse et mes douleurs ont disparu. En octobre 99,
après une chute en roller, j’ai eu une entorse du genou, et là, la maladie a
repris de plus belle avec hospitalisation. Plusieurs articulations étaient
touchées : genoux (je ne pouvais plus marcher), poignets, mains. Après
plusieurs infiltrations, et de nouveau du Cortancyl, on m’a prescrit du Novatrex
(difficile à supporter). J’en prends depuis 8 mois et les bienfaits ne sont pas
encore là.
Depuis environ deux mois, je me suis apperçue d’un creux sous un de mes genoux,
comme s’il me manquait une partie de l’os. Je m’inquiète beaucoup. Est-ce un
effet secondaire et lequel ?
Par ailleurs, doit-on se faire reconnaitre de cette maladie ? Pourquoi ?

 


Mot exact


Résultats par page

Questions
ordre numérique

green00_back.gif

Précèdente

Suivante

green00_next.gif 

 

 

mark2_1.gif

L’histoire de votre
maladie présente toutes les caractéristiques de la polyarthrite rhumatoïde :

  • début dans les suites d’un accouchement
  • accalmie pendant une seconde grossesse (habituellement dès le 3ème
    mois)
  • nouvelle poussée dans les suites d’un traumatisme.

Apparemment vous avez reçu
au début des traitements dits suspensifs de l’inflammation (cortisone
en injection et par voie générale, anti-inflammatoires non stéroïdiens).
Cette tactique est tout-à-fait correcte à condition de l’associer à un traitement
de fond
. Le Methotrexate (=Novatrex®)
est actuellement le médicament de première ligne le plus efficace. Si la prise
de ce médicament à dose suffisante par la bouche est difficile, il est
possible de l’administrer par voie d’injections. Depuis peu, on dispose
d’une nouvelle ligne de médicaments, notamment le léflunomide (Arava®),
qui donne des résultats supérieurs, spécialement lorsqu’on le combine avec
la poursuite du traitement de Novatrex. (voir réponses aux questions 11 et 29
sur le même site).

Pour ce qui est de votre
genou, il est bien difficile de répondre à votre question, car nous ne voyons
pas exactement où se trouve ce « creux ». Vous voulez parler
vraisemblablement du creux poplité, c’est-à-dire le pli de flexion du genou,
à la face postérieure, à l’opposé de la rotule. L’anatomie du genou peut
être modifiée dans la polyarthrite, d’une part par l’épaississement de la
membrane synoviale et l’accumulation de liquide dans la cavité du genou,
d’autre part par un éventuel kyste synovial (kyste de Baker) qui se développe
précisément en arrière dans le creux poplité. Ces diverses « bosses »
peuvent donner ici ou là une impression de « creux ».

De
toute façon, il ne peut pas s’agir d’un effet secondaire des médicaments,
mais bien d’une manifestation de la maladie. Pour plus de précision, il
faudrait faire un examen radiologique (pour l’os) et éventuellement un examen
par ultrason (pour le kyste).

 Votre
témoignage

 

 

 | Accueil
| Début Page |

 

POLYARTHRITE © 2022