Skip to Content
Polyarthrite
Question 522
Uncategorized Julien / septembre 3, 2021

Vers accueil GVP

 

 Groupe

 Activités

 Aide

 Questions

 Autres Sites

 Nos Artistes

 | Autres
thèmes
| Question N°? | Votre Question

 

 

 

 Diagnostic

 Précèdente

 mark2_2.gif
mark2_1.gif

 Suivante

 QUESTION 522

mark2_2.gif

On vient de me découvrir une PR : articulations d’une main
rouge et douloureuse, facteur rhumatoïde positif, signes radiologiques très
discrets (3 médecins rhumatologues ont dû décrypter la radio) mais tous les
autres bilans normaux, notamment le bilan inflammatoire.
Le médecin me propose d’entrée du METHOTREXAT. Y a t’ il un danger à temporiser
et, comme j’ai choisi de le faire, soigner cette articulation dans l’instant
avec une infiltration de cortisone, + anti-inflammatoires de façon à voir s’il
s’agit vraiment d’un PR (j’ai déjà 56 ans) et quelle est son évolutivité ?

 


Mot exact


Résultats par page

Questions
ordre numérique

green00_back.gif

Précèdente

Suivante

green00_next.gif 

 

 

mark2_1.gif

Une
fois de plus, votre question démontre les
difficultés
du diagnostic précoce de la
polyarthrite
rhumatoïde
. Les symptômes que vous nous décrivez sont atypiques : il
est rare que la maladie se localise longtemps à une seule main (nous ne savons
pas lesquelles parmi les nombreuses articulations de la main sont touchées). Il
est rare aussi que, en plus de la douleur, l’affection se manifeste par la
rougeur ; ceci nous orienterait plutôt vers un rhumatisme inflammatoire
d’une autre origine, par exemple vers une
arthrite
micro-cristalline
. Le facteur rhumatoïde positif (quelle méthode, à quel
taux ?) ne représente pas à lui seul un critère absolu, puisque ce test
est positif
  dans au moins 7% de la
population. Il serait souhaitable de confirmer ce résultat par un test plus
spécifique de cette maladie (recherche des anticorps anti-CCP). Quant à la
radiographie, elle doit être interprétée avec précaution, car à votre âge il
est difficile d’affirmer que les modifications radiologiques sont bien
significatives de la polyarthrite. Il faut rechercher sur ces clichés des
arguments en faveur d’une chondro-calcinose, d’une goutte, d’une arthrose etc…

En conclusion, le diagnostic de polyarthrite
rhumatoïde se base sur une liste de critères internationaux, critères
anamnestiques, cliniques, biologiques, radiologiques. Au vu de ce que vous nous
dites,
nous doutons que ces critères de
diagnostic soient remplis dans votre cas
particulier. Nous comprenons donc vos réticences quant à
l’introduction d’un traitement de Métothrexate. Si ce n’est pas la main entière
mais une seule articulation qui est touchée, il est logique d’envisager une
injection intraarticulaire de cortisone. Mais il faudrait au préalable
s’assurer qu’il ne s’agisse pas d’une arthrite infectieuse et profiter de la
ponction pour examiner un échantillon du liquide synovial (recherche des
cristaux d’acide urique et de pyrophosphate de calcium).

 Votre
témoignage

 

 

 | Accueil
| Début Page |

 

POLYARTHRITE © 2022