Skip to Content
Polyarthrite
Question 548
Uncategorized Julien / septembre 3, 2021

Vers accueil GVP

 

 Groupe

 Activités

 Aide

 Questions

 Autres Sites

 Nos Artistes

 | Autres
thèmes
| Question N°? | Votre Question

 

 

 

 Autres Traitements

 Précèdente

 mark2_2.gif
mark2_1.gif

 Suivante

 QUESTION 548

mark2_2.gif

Bonjour,
Je suis atteinte d’une polyarthrite rhumatoïde évolutive depuis 1991. C’est au
niveau des pieds que je souffre le plus même avec semelles. Je n’ai pour le
moment plus de traitement de fond car j’ai déjà essayé beaucoup de médicaments
et chaque fois j’avais des effets secondaires ou allergie. Je prends du Pariet
et du Cortancyl (5 mg par jour). Cela me suffit pour tenir le coup. Suite à une
prise de sang très détaillée (et très chère) faite dans un laboratoire belge,
je prends également des compléments alimentaires pour rééquilibrer mon
organisme et mon système immunitaire. Je voulais savoir ce que vous en pensez.
Je ne peux pas encore dire si cela est bénéfique car il n’y a pas longtemps que
j’ai commencé. Merci pour votre réponse

 


Mot exact


Résultats par page

Questions
ordre numérique

green00_back.gif

Précèdente

Suivante

green00_next.gif 

 

 

mark2_1.gif

Le
problème des régimes a été souvent évoqué dans cet échange de
questions-réponses. Nous vous proposons de consulter les réponses
 47, 150,
265, 379 et 395
.

Pour
simplifier, nous dirons que, parmi les « manipulations
alimentaires », on a proposé :

  • le jeûne absolu (privation totale de
    nourriture, évidemment pour une très courte période)
  • une privation ciblée (par ordre de
    fréquence : viande, alcool, hydrates de carbone, produits laitiers,
    graisses, légumes…). Cette privation ciblée n’a pu démontrer de résultat
    positif que dans quelques cas anecdotiques d’arthrites intermittentes ( avec ou
    sans urticaire ), qui étaient possiblement de nature allergique et n’étaient
    donc pas d’authentiques polyarthrites rhumatoïdes
  • un nouvel équilibre alimentaire visant par
    exemple à corriger l’acidité (suppression des tomates etc.)

Si
l’on retient les conclusions des travaux médicaux conduits avec une certaine
rigueur, on peut dire qu’une efficacité a pu être démontrée (réduction du
besoin en anti-inflammatoires) avec un
apport
alimentaire de graisses insaturées
, qui modifient la composition des
membranes cellulaires et diminuent dans l’organisme la production de substances
pro-inflammatoires, Il s’agit en fait d’un apport en graisses de poisson. Mais,
pour obtenir un effet positif démontrable, il ne faut pas moins que quatre
repas de poisson par semaine ( en choisissant les poissons gras, et sauvages,
car les poissons d’élevage n’ont pas le même contenu en graisses !). Les
dragées ou gélules de graisse de poisson sont semble-t-il encore plus
difficiles à ingérer.

Dans votre cas particulier, nous ne savons pas quel
examen sanguin a été fait , ni quels sont les compléments alimentaires qui vous
ont été proposés, Dans une étude que nous avions dirigée en 1989, nous avions
enregistré que, sur une centaine de polyarthrite, 41,7% des patients avaient
une fois tenté une manipulation alimentaire. Les effets positifs, lorsqu’il y
en avait, n’étaient pas durables. Comme rhumatologue de formation scientifique,
je suis resté sceptique…

 Votre
témoignage

 

 

 | Accueil
| Début Page |

 

POLYARTHRITE © 2022