Skip to Content
Polyarthrite
Question 574
Uncategorized Julien / septembre 3, 2021

Vers accueil GVP

 

 Groupe

 Activités

 Aide

 Questions

 Autres Sites

 Nos Artistes

 | Autres
thèmes
| Question N°? | Votre Question

 

 

 

 Diagnostic

 Précèdente

 mark2_2.gif
mark2_1.gif

 Suivante

 QUESTION 574

mark2_2.gif

Bonjour
J’espère que vous pourrez m’éclairer : suite à des douleurs dans le bras gauche,
une tendinite a été décelée, puis un début de canal carpien.
Suite à ça, une infiltration a été faite pour le poignet (très bien
fonctionné).
Une radio a décelé une dysharmonie de courbure et une apophysomegalie
transverse en c7 bilatéral et une calcification. Donc on a fait 3 infiltrations
de l’épaule qui ont échoué.
Une trituration, lavage, aspiration m’a été prescrite.
Je n’ai que 28 ans, est-ce rare d’avoir ça à mon âge ?
Que pouvez-vous me dire de tout celà ?
Dois-je m’inquiéter ?
Merci à l’avance

 


Mot exact


Résultats par page

Questions
ordre numérique

green00_back.gif

Précèdente

Suivante

green00_next.gif 

 

 

mark2_1.gif

Bien
que votre question soit sans rapport avec la polyarthrite rhumatoïde, qui fait
l’objet principal de ce site, nous vous répondons brièvement.

Les
douleurs des épaules et des bras sont fréquentes, même chez les jeunes. Elles
peuvent avoir leur origine dans des mouvements répétitifs ou certaines
activités professionnelles. Le syndrome du canal carpien (souffrance du nerf
médian dans le défilé carpien) répond de façon souvent spectaculaire à une
injection de cortisone dans le canal carpien.

L’apophysomégalie
transverse C7 est une particularité anatomique, dont il est difficile de
démontrer la responsabilité dans les névralgies cervico-brachiales.

La
calcification dont vous nous parlez a vraisemblablement été mise en évidence au
niveau du tendon du sus-épineux ou de la bourse sous-deltoïdienne, c’est-à-dire
au niveau de l’épaule. Ces calcifications peuvent être reponsables d’une
périarthrite scapulo-humérale très douloureuse. L’injection locale de stéroïdes
est souvent suffisante.

Toutes
ces pathologies ne sont pas liées à un âge avancé. Bien au contraire.

Il ne s’agit pas d’affections chroniques et
évolutives, comme la polyarthrite qui nous occupe.

 Votre
témoignage

 

 

 | Accueil
| Début Page |

 

POLYARTHRITE © 2022