Skip to Content
Polyarthrite
Question 581
Uncategorized Julien / septembre 3, 2021

Vers accueil GVP

 

 Groupe

 Activités

 Aide

 Questions

 Autres Sites

 Nos Artistes

 | Autres
thèmes
| Question N°? | Votre Question

 

 

 

 Traitements
Médicamenteux

 Précèdente

 mark2_2.gif
mark2_1.gif

 Suivante

 QUESTION 581

mark2_2.gif

Bonjour, je viens poser une question pour ma mère donc, qui
a 70 ans et une PR depuis 20ans, elle est sous cortisone et Methotrexate.
Depuis 1 an environ elle a des problèmes de circulation sanguine, avec une
plaie à un orteil qui ne guérissait pas, après un doppler et une angiographie,
l’état de ses artères des membres inférieurs s’est révélé catastrophique « les
artères étaient toutes mitées » comme lui a dit le médecin, impossible de
faire un pontage, c’est paraît-il les conséquences de la cortisone pendant si
longtemps.
On lui a fait une sympatectomie, pour redonner un peu plus de sang dans les
pieds mais ça n’a rien résolu et il a fallu amputer l’orteil. Depuis la
cicatrisation est longue, mais presque terminée, par contre ses douleurs dans
les jambes lui font vivre l’enfer chaque nuit, des brûlures et picotements qui
la tiennent éveillée presque toute la nuit. Qu’est-ce qui pourrait la soulager
?
Merci à vous

 


Mot exact


Résultats par page

Questions
ordre numérique

green00_back.gif

Précèdente

Suivante

green00_next.gif 

 

 

mark2_1.gif

Nous
ne sommes pas persuadé du fait que la cortisone puisse être considérée comme
seule responsable de l’artériosclérose découverte au niveau des membres
inférieurs, chez votre mère. D’abord, la symptomatologie au niveau de cet
orteil n’est apparue qu’après de longues années de traitement cortisonique.
Certes, ce traitement peut favoriser un diabète, dont on connaît la
responsabilité dans le développement des artériopathies périphériques. Mais
surtout la cortisone à longue échéance favorise une atrophie cutanée, gêne la
réparation de petites plaies par frottement et expose à des infections torpides
qui peuvent conduire au sacrifice d’un orteil.

La
symptomatologie nocturne que vous décrivez est certainement en rapport avec
l’ischémie, qui touche tous les tissus, et en particulier les fines
ramifications nerveuses périphériques.

Sur le plan thérapeutique, nous ne pouvons pas vous
conseiller, car ce problème dépasse nos compétences de rhumatologue. Il faudrait
prendre l’avis d’un angiologue, qui pourrait vous donner des recommandations
spécialisées sur les médications et éventuellement les moyens physiques
susceptibles d’améliorer cette situation.

 Votre
témoignage

 

 

 | Accueil
| Début Page |

 

POLYARTHRITE © 2022