Skip to Content
Polyarthrite
Question 599
Uncategorized Julien / septembre 3, 2021

Vers accueil GVP

 

 Groupe

 Activités

 Aide

 Questions

 Autres Sites

 Nos Artistes

 | Autres
thèmes
| Question N°? | Votre Question

 

 

 

 Traitements
Médicamenteux

 Précèdente

 mark2_2.gif
mark2_1.gif

 Suivante

 QUESTION 599

mark2_2.gif

Bonjour, je suis soigné depuis 2003 pour une
polyarthrite R (Cortancyl 10mg/j, piqûre de Méthotrexate 0,8 ml par semaine, diclofénac
3 par jour, salazopyrine 2 matin et soir, speciafoldine 4 par semaine, propofan)
avec tout ce régime j’ai les doigts (index, majeur, petit doigt et quelques fois
le pouce de la main gauche et de la main droite très gonflés au niveau des articulations et sur
le dessus de la main) depuis près de 6 mois, j’ai aussi mal au poignet droit. Les
analyses de sang montrent une V S normale < 8mm première heure une C R P <
5. J’ai aussi l’antigène HLA B27 négatif. Qu’en pensez-vous ? Amicalement et
Merci pour la réponse.

 


Mot exact


Résultats par page

Questions
ordre numérique

green00_back.gif

Précèdente

Suivante

green00_next.gif 

 

 

mark2_1.gif

Nous
ne connaissons pas la dénomination « R » que vous ajoutez au terme
polyarthrite. Vous ne nous parlez pas d’autres localisations
douloureuses ; cela veut-t-il dire que toutes les autres articulations
sont indemnes ? D’après notre expérience, il est plutôt rare que cette
maladie soit strictement localisée aux doigts et au dos de la main, sans
limiter les mouvements de l’articulation du poignet et sans concerner d’autres
articulations périphériques.

D’autre
part, vous nous donnez vraisemblablement les résultats sanguins actuels, sous
traitement, alors que nous aimerions connaître les arguments cliniques,
biologiques et radiologiques qui ont conduit à l’époque à poser le diagnostic
de polyarthrite (rhumatoïde ?). Du fait de votre âge et de votre sexe, il
faudrait avoir exclu une autre pathogénie douloureuse, telle que par exemple
une goutte ou une polyarthrose digitale. Pour cela, le résultat des
radiographies (et au besoin d’une autre méthode d’imagerie) est déterminant.

En ce qui concerne les examens de laboratoire, la
recherche du facteur rhumatoïde et des anticorps anti-CCP apporte les éléments
les plus significatifs en faveur du diagnostic de polyarthrite rhumatoïde.
L’antigène HLA B27 est, lorsqu’il est présent, caractéristique de la
spondylarthrite ankylosante (maladie de la colonne et des articulations
sacro-iliaques).

 Votre
témoignage

 

 

 | Accueil
| Début Page |

 

POLYARTHRITE © 2022