Skip to Content
Polyarthrite
Question 629
Uncategorized Julien / septembre 3, 2021

Vers accueil GVP

 

 Groupe

 Activités

 Aide

 Questions

 Autres Sites

 Nos Artistes

 | Autres
thèmes
| Question N°? | Votre Question

 

 

 

 Diagnostic

 Précèdente

 mark2_2.gif
mark2_1.gif

 Suivante

 QUESTION 629

mark2_2.gif

Après
plus d’un an et demi, on vient de me diagnostiquer une polyarthrite ou
spondylarthrite (comme dit mon rhumatologue, c’est avec le temps que l’on
pourra la distinguer) suite à un rhumatisme psoriasique au genou gauche.
Mon rhumatologue m’a indiqué que depuis plus d’un an et demi mes algies
dorsales étaient finalement dues à un psoriasis (je n’ai aucune plaque sur la
peau, mais mon père et mes sœurs en ont), ainsi que mes diverses tendinites et
diverses douleurs…
Il vient de me prescrire du METHOTREXATE et du SPECIAFOLDINE (en m’indiquant qu’il
fallait absolument qu’il m’en parle car il se doutait que je ne le prendrai
pas).
Ma CRP et ma VS montrent qu’il persiste une inflammation.
Mon rhumatologue m’a également indiqué que le cartilage de mon genou gauche n’existait
plus et que mon genou droit était en très mauvais état.
J’ai assez peur de prendre le traitement qu’il m’a prescrit.
Pourriez-vous m’indiquer le plus rapidement possible si cela me sera bénéfique
de le prendre et dans quelle condition (j’ai pu lire que c’était un traitement
contre le cancer ; y a-t-il un lien ?).
Merci d’avance

 


Mot exact


Résultats par page

Questions
ordre numérique

green00_back.gif

Précèdente

Suivante

green00_next.gif 

 

 

mark2_1.gif

Le psoriasis et les arthropathies qui
lui sont liées présentent certes une
agrégation
familiale. Il était donc tout à fait
juste d’évoquer ce diagnostic au vu des nombreux cas répertoriés dans votre
famille, en sachant que le psoriasis peut apparaître après les manifestations
articulaires, ou être très discret.

Ce rhumatisme
psoriasique
peut se présenter sous la forme d’une atteinte pluriarticulaire
(polyarthrite) ou d’une atteinte des articulations du bassin et de colonne
vertébrale (pelvispondylite). L’affection est dite
séronégative parce que la recherche du facteur rhumatoïde s’avère
négative et il n’y a pas d’autre test de laboratoire caractéristique. Seules la
CRP et la vitesse de sédimentation témoignent du caractère inflammatoire de
l’affection (quels sont les chiffres ?)

Dans votre cas particulier, vous nous parlez d’algies dorsales. Y a-t-il en plus une
limitation de la mobilité (raideur vertébrale) ? A-t-on pu mettre en
évidence les images radiologiques caractéristiques ? Pour ce qui est des
articulations périphériques, vous nous
dites que le cartilage du genou n’existe plus (constatation vraisemblablement
radiologique) et que le genou gauche est aussi atteint. Mais a-t-on observé au
niveau de ces genoux ou d’autres articulations périphériques des
signes d’arthrite (tuméfaction,
épanchement liquidien, épaississement de la synoviale) ?
Vraisemblablement, votre médecin avait d’autres arguments que ceux que vous
nous avez mentionnés pour arriver à ce diagnostic.

Dans les rhumatismes
inflammatoires chroniques, spécialement la polyarthrite rhumatoïde et le
rhumatisme psoriasique,
le Methotrexate
est le premier traitement de fond
, le plus efficace et le mieux toléré. Il
nécessite bien entendu un suivi médical et les contrôles sanguins. A très
fortes doses, le Methotrexate est également utilisé comme cytostatique dans le
traitement de certains cancers.
Mais il
n’y a aucun rapport entre le
rhumatisme
psoriasique et le cancer
.

 Votre
témoignage

 

 

 | Accueil
| Début Page |

 

POLYARTHRITE © 2022