Skip to Content
Polyarthrite
Question 639
Uncategorized Julien / septembre 3, 2021

Vers accueil GVP

 

 Groupe

 Activités

 Aide

 Questions

 Autres Sites

 Nos Artistes

 | Autres
thèmes
| Question N°? | Votre Question

 

 

 

 Divers

 Précèdente

 mark2_2.gif
mark2_1.gif

 Suivante

 QUESTION 639

mark2_2.gif

Existe-
t’ il des études médicales sérieuses démontrant qu’il existe un lien entre tel
ou tel aliment et la PR ? Si tel est le cas merci de m’indiquer le site et les
lectures.

 


Mot exact


Résultats par page

Questions
ordre numérique

green00_back.gif

Précèdente

Suivante

green00_next.gif 

 

 

mark2_1.gif

Votre question peut être interprétée de deux
façons :

  1. Un
    aliment peut-il être rendu responsable du déclanchement ou de
    l’aggravation d’une polyarthrite ?
  2. Une
    manipulation du régime alimentaire peut-elle améliorer une
    polyarthrite 
    ?

Vous retrouverez à ce sujet des renseignements en
consultant les réponses
47, 150, 265, 379,
395, 548 et 586.

Nous ajouterons à cela que quelques cas isolés « d’intolérance alimentaire » ont
été décrits dans la littérature médicale, avec une possible responsabilité dans
le déclanchement d’une polyarthrite (s’agissait-il réellement dune polyarthrite
rhumatoïde ?) :

  • Gudzent 1935
  • Turnbull 1944
  • Parke et Hughes 1981 (produits
    laitiers)
  • Williams 1981 (céréales)
  • Panush 1986 (viande,
    lait, haricots)

A la suite de ces observations,
certains ont tenté différents essais thérapeutiques fondés
  sur des régimes
d’exclusion
, allant jusqu’à un jeune
complet 
!

Le régime du Dr Dong, très populaire
aux Etats-Unis, est le résultat d’une auto-observation de son promoteur,
médecin d’origine chinoise et lui-même atteint de polyarthrite : avec un
régime excluant graisses animales, jaunes d’œuf, viande rouge, produits laitiers,
tomates, fruits, épices, herbes fines, alcool, additifs et conservateurs, il
aurait constaté une rémission totale de sa maladie pendant plusieurs années. En
1983, Panush compare les effets de ce régime à un autre régime inventé (régime placebo),
et cela pendant 10 semaines, sur 26 cas de PR, dont 15 servaient de témoins. Il
n’y a pas eu de différences entre les deux groupes !

Certaines études concernant les manipulations alimentaires sont plus intéressantes.

  • un régime expérimental,
    riche en acides gras insaturés et pauvre en acides gras saturés,
      mais supplémenté en EPA (acide eicosapentaénoïque)
    a pu démontrer par rapport à un groupe témoin une différence significative
    concernant seulement la raideur matinale et le nombre d’articulations
    touchées (pas d’effets significatifs sur les autres paramètres cliniques
    et sur les paramètres biologiques)
  • un article récent  de McKellar et al. (Ann. Rheum. Dis
    2007 ; 66 :1239-43) vient confirmer que le
    régime méditerranéen (ou crétois), riche en poisson, légumes et
    fruits et pauvre en graisses saturées donne des résultats intéressants à six
    mois, surtout s’il est enseigné aux patients (75 PR évoluant depuis 8 ans) par
    rapport à un groupe de 75 patients qui ont seulement
      reçu des consignes écrites  (l’amélioration porte sur le score de
    douleur, la raideur matinale et le score général de bien-être). L’ennui, c’est
    qu’il faut manger beaucoup de poisson…

 Votre
témoignage

 

 

 | Accueil
| Début Page |

 

POLYARTHRITE © 2022