Skip to Content
Polyarthrite
Question 649
Uncategorized Julien / septembre 3, 2021

Vers accueil GVP

 

 Groupe

 Activités

 Aide

 Questions

 Autres Sites

 Nos Artistes

 | Autres
thèmes
| Question N°? | Votre Question

 

 

 

 Diagnostic

 Précèdente

 mark2_2.gif
mark2_1.gif

 Suivante

 QUESTION 649

mark2_2.gif

Bonjour
j’ai 30 ans. Il ya 2 ans a commencé par une crise de tétanie les doigts crispés,
je ne pouvais plus les détendre, on m’a fait faire des analyses et test au waleer
rose et au latex positif, facteur rhumatoïde à 30. On cherche toujours ce que j’ai
:
plein de douleurs diffuses, tendons et os très douloureux (pieds, mains, bassin,
genoux, le dos, mâchoire bloquée). Maintenant, j’ai un facteur rhumatoïde à 128
u  mais vs et crp normales, pas de signe inflammatoire et j’ai des petites
boules à la nuque au niveau de la colonne vertébrale. Si j’ai des doigts
de la main déformés et maintenant mes pieds qui commencent à se déformer, je
me pose pas mal de questions et le fait que je n’ai aucun traitement, qu’il ne
trouve pas ma maladie ou autre. Pouvez-vous me dire ce que vous en pensez s’il
vous plaît. Merci d’avance pour la réponse.

 


Mot exact


Résultats par page

Questions
ordre numérique

green00_back.gif

Précèdente

Suivante

green00_next.gif 

 

 

mark2_1.gif

Le diagnostic de certitude d’une polyarthrite rhumatoïde
débutante est toujours difficile : souvent, sur ce site, nous avons dit
que
les seuls examens de laboratoire
n’étaient pas fiables. L’appel à un
spécialiste en rhumatologie est nécessaire pour apprécier les manifestations
objectives, en particulier les déformations débutantes, caractéristiques de
cette maladie.

Dans votre cas particulier, l’évocation d’une possible crise de tétanie n‘est pas convaincante. La tétanie donne à la main un aspect très particulier
(main d’accoucheur)
  avec des doigts
collés les uns contre les autres, mais sans flexion des petites articulations
interphalangiennes. Vous parlez actuellement de déformations des mains et des
pieds : un spécialiste devrait pouvoir dire s’il s’agit des déformations
typiques de cette maladie.

La localisation aux petites articulations des extrémités est tout à
fait compatible avec la polyarthrite, de même que les
« blocages » douloureux de la mâchoire. Par contre nous
comprenons mal les douleurs de la colonne et du bassin, de même que les « 
petites boules » que vous décrivez
sur la nuque et la colonne. Dans la polyarthrite, on peut observer plus
tardivement des « 
nodules »,
mais qui se localisent à la
périphérie,
dans certains endroits bien déterminés.

Pour arriver à un diagnostic de certitude, il faudrait
reprendre un
status rhumatologique
complet
(qui devrait être fait par un spécialiste en rhumatologie, si cela
n’a pas été déjà fait), dans le but de démontrer objectivement la présence de
« synovites », c’est à dire
d’inflammations de l’enveloppe synoviale de l’articulation, puis de
caractériser les déformations dont vous parlez. Un examen radiologique
(complété éventuellement par une nouvelle technique d’imagerie) viendrait
ensuite confirmer qu’il s’agit bien de lésions rhumatoïdes.

Le laboratoire
est souvent trompeur
.
Le plus souvent, la VS et la CRP viennent confirmer l’origine inflammatoire,
mais leur élévation n’est pas obligatoire. Lest tests de Waaler Rose (déjà démodé)
et de latex ne sont pas spécifiques. Actuellement, on donne la préférence à la
recherche des anti-CCP, beaucoup plus spécifique.

Il est logique de ne pas
introduire un traitement agressif s’il n’y a pas de diagnostic de certitude,
mais, d’un autre côté, il pourrait être regrettable de perdre du temps en
laissant la maladie évoluer. Prenez peut-être un autre avis en consultant un
rhumatologue, de préférence dans un CHU où se concentrent les spécialistes de
cette affection.

 Votre
témoignage

 

 

 | Accueil
| Début Page |

 

POLYARTHRITE © 2022