Skip to Content
Polyarthrite
Question 651
Uncategorized Julien / septembre 3, 2021

Vers accueil GVP

 

 Groupe

 Activités

 Aide

 Questions

 Autres Sites

 Nos Artistes

 | Autres
thèmes
| Question N°? | Votre Question

 

 

 

 Diagnostic

 Précèdente

 mark2_2.gif
mark2_1.gif

 Suivante

 QUESTION 651

mark2_2.gif

Peut-on
diagnostiquer une polyarthrite rhumatoïde présentant un anti-gène hla dr4 sans
vs accélérée et crp augmentée; juste avec des signes de douleurs symétriques
des articulations, des gonflements des doigts des mains et des pieds avec
synovites des mtt ainsi que des raideurs matinales importantes ?

 


Mot exact


Résultats par page

Questions
ordre numérique

green00_back.gif

Précèdente

Suivante

green00_next.gif 

 

 

mark2_1.gif

Le diagnostic de
certitude d’une polyarthrite rhumatoïde débutante est difficile.
Nous vous renvoyons aux
réponses
 405, 560, 615, 617, 620, 630, 633, 637 pour
ne citer que les plus récentes.

Comme vous le verrez si vous consultez
ces réponses, le diagnostic ne peut se baser que sur la concordance d’arguments
anamnestiques, cliniques, biologiques et radiologiques. Il n’y a pas un examen
spécifique isolé qui puisse donner une réponse définitive.

Pour répondre plus précisément à vos questions nous vous
dirons :

  • L’examen
    clinique spécialisé
    ,
    c’est à dire fait par un spécialiste en rhumatologie, est déterminant, car
    il apporte des éléments objectifs (localisations préférentielles sur les
    petites articulations de la périphérie, démonstration d’une synovite
    palpable)
  • La
    radiologie
    ,
    complétée éventuellement par une autre technique d’imagerie, apporte une
    confirmation de ces constatations.

Le laboratoire offre des arguments complémentaires,
pour autant que les résultats soient interprétés avec pondération.

Dans votre cas particulier :

  • La présence de l’antigène
    HLA-DR4 n’est pas déterminante.
    En effet, cet antigène ne peut être considéré que comme un antigène
    favorisant de la maladie, notamment dans les familles de
    polyarthrite : s’il est présent chez 40 à 50% des malades, on le
    retrouve aussi dans 20% des individus sains.
  • Les signes biologiques de l’inflammation (Vs et CRP) sont
    habituellement augmentés dans les phases actives de la maladie, mais cela
    n’est pas obligatoire.

Parmi les examens sanguins
les plus spécifiques de cette maladie, on retient actuellement la
recherche des anti-CCP

 Votre
témoignage

 

 

 | Accueil
| Début Page |

 

POLYARTHRITE © 2022