Skip to Content
Polyarthrite
Question 655
Uncategorized Julien / septembre 3, 2021

Vers accueil GVP

 

 Groupe

 Activités

 Aide

 Questions

 Autres Sites

 Nos Artistes

 | Autres
thèmes
| Question N°? | Votre Question

 

 

 

 Diagnostic

 Précèdente

 mark2_2.gif
mark2_1.gif

 Suivante

 QUESTION 655

mark2_2.gif

Voilà déjà trois ans que je cherche à savoir ce qui m’arrive.
Des douleurs quotidiennes, qui ne m’empêchent ni de marcher ni de travailler ni
de nager par exemple, mais qui me détruisent le moral et évidemment font de
chaque geste une petite épreuve. Ma vitesse de sédimentation est normale, la
PRC est normale, et je n’ai pas de rougeurs ni de tuméfactions, juste un peu d’arthrose
facile à diagnostiquer et due à l’ordinateur. Mais une rhumatologue m’a affirmé
que je souffrais d’une PR. et proposé du novatrex. Comment accepter un
traitement aussi lourd avec des effets secondaires si les preuves de ma maladie
sont si minces? J’ajoute qu’en trois ans la Vs n’a pas bougé ni la PRC. Je suis
à l’âge de la ménopause. Cela a-t-il un rapport? Je ne sais plus où ni vers qui
me tourner. J’ai lu sur votre site un témoignage parlant de serolab qu’en
pensez-vous? Moi je me suis peu à peu convaincue que j’avais de la
fybromyalgie, mais en France cette maladie n’existe pas. Elle est soignée comme
une dépression, et d’ailleurs ce diagnostic de PR tourne dans ma tête et je n’arrive
pas à le sortir de mon esprit.

 


Mot exact


Résultats par page

Questions
ordre numérique

green00_back.gif

Précèdente

Suivante

green00_next.gif 

 

 

mark2_1.gif

Nous avons lu avec attention votre message. Vous nous
dites que vous ressentez depuis 3 ans des douleurs quotidiennes « qui vous
détruisent le moral », mais vous ne donnez pas de précisions sur la
localisation de ces douleurs. Vous pensiez vous-même que vous aviez une
fibromyalgie. Votre médecin penche
plutôt pour une
polyarthrite rhumatoïde
(qui peut effectivement se manifester à l’époque de la ménopause) et vous
propose du Methotrexate (Novatrex).

Avec les renseignements que vous nous donnez, il est bien
difficile de trancher, mais disons d’emblée qu’une vitesse de sédimentation et
une CRP normales ne permettent pas d’exclure un diagnostic de polyarthrite
rhumatoïde.

C’est sur le plan de l’examen clinique que l’on retrouvera des arguments essentiels.

La fibromyalgie est caractérisée par
des douleurs assez vagues, diffuses, non accompagnées de manifestations
objectivables, mais avec une très nette sensibilité douloureuse de certains
points d’insertion, connus des rhumatologues.

Si votre médecin diagnostique une PR, c’est qu’il a pu
mettre en évidence les
signes
caractéristiques d’une inflammation synoviale
au niveau des petites
articulations périphériques habituellement concernées et/ou qu’il a pu
constater des images érosives, des kystes ou des épaississements synoviaux sur
les clichés d’imagerie.

Il ne sera pas
possible de choisir une voie thérapeutique tant que le problème
diagnostique ne sera pas résolu. Nous pouvons préciser toutefois
que l’efficacité du type de produit que vous indiquez n’est pas médicalement
démontrée.

Logiquement, il faudrait
donc reprendre un
examen rhumatologique
spécialisé
pour rechercher les preuves cliniques de la PR (ou de la fibromyalgie)
puis compléter les examens de laboratoire
 
par la recherche du facteur rhumatoïde et des anticorps anti-CCP, et
surtout, si cela n’a pas été fait, obtenir des preuves objectives par des
examens radiologiques choisis (complétés si nécessaire par l’IRM).

 Votre
témoignage

 

 

 | Accueil
| Début Page |

 

POLYARTHRITE © 2022