Skip to Content
Polyarthrite
Question 675
Uncategorized Julien / septembre 3, 2021

Vers accueil GVP

 

 Groupe

 Activités

 Aide

 Questions

 Autres Sites

 Nos Artistes

 | Autres
thèmes
| Question N°? | Votre Question

 

 

 

 Diagnostic

 Précèdente

 mark2_2.gif
mark2_1.gif

 Suivante

 QUESTION 675

mark2_2.gif

Bonjour, je viens vers vous car je me pose beaucoup de
questions… Je souffre du dos depuis l’âge de 13 ans. Les médecins ont pensé à
la croissance et dit à mes parents de ne pas s’inquiéter. Puis après plusieurs
années on a enfin diagnostiqué un spondylolisthesis L5S1 et je me suis faite
opérée car je souffrais trop en 1999 d’une arthrodèse sacro-lombaire. Opération
ratée, recommencée en 2001 par 2 opérations l’une derrière l’autre à 1 mois d’intervalle.
Depuis toujours des douleurs mais mieux supportables. L’année dernière j’ai
déclaré des douleurs aux niveaux des doigts de chaque main (ils se
recroquevillaient vers l’intérieur et j’avais du mal à les redresser). Radio
RAS. Le 31/12/07, je me suis bloquée du dos avec difficultés à la marche (mes
jambes ne répondaient plus pendant quelques minutes). Vu mon passé, anti-inflammatoires, antalgiques et repos m’ont été prescrits. Mais rien à faire les
douleurs ne passent pas. Au contraire elles s’étendent ensuite aux doigts, puis
genoux, épaules et nuque. Tout cela en 15 jours. Rhumatologue, prise de sang
complète (vs, crp, watter rose, anti ccp, hla b27, maladie de Lyme…) tout est
revenu négatif. Rx du dos confirme arthrodèse ok mais rx bassin montre une
condensation des berges sacro-iliaques des 2 sacro-iliaques surtout du coté
gauche. Aujourd’hui je suis toujours très fatiguée et j’ai énormément de mal à
rester concentrée tellement j’ai envie de dormir et les douleurs sont toujours très
fortes malgré les antalgiques donnés (opiacés et codéine). Je ne sais plus quoi
penser… Avez-vous une idée de ce qu’il m’arrive? Je revois ma rhumatologue
dans 15 jours mais suis très inquiète…

 


Mot exact


Résultats par page

Questions
ordre numérique

green00_back.gif

Précèdente

Suivante

green00_next.gif 

 

 

mark2_1.gif

Nous avons lu avec attention votre message, pour essayer
de comprendre votre problème, La première question est de savoir
s’il y a une relation entre les problèmes
de
la région lombo-sacro-iliaque
(qui datent de l’adolescence)
et les
problèmes
périphériques (qui
datent de 1 ou 2 ans).

La découverte à l’adolescence (spécialement chez les sportifs)
d’un spondylolisthésis lombo-sacré est relativement fréquente. La fragilisation
de l’isthme situé entre les apophyses articulaires de la cinquième lombaire
permet le glissement vers l’avant de cette vertèbre par rapport au sacrum. Si
le glissement est important et les douleurs tenaces, il est logique d’envisager
un blocage (arthrodèse). Nous ignorons si vous avez subi un blocage antérieur (entre
les corps vertébraux) ou postérieur (au niveau de l’arc postérieur). Vu la
modification des conditions statiques, il n’est pas exclu qu’on puisse observer
une densification des berges des sacro-iliaques. Il s’agit alors d’une
condensation de l’os avoisinant, mais sans érosion des berges (parce qu’il n’y
a pas de phénomène inflammatoire).

L’épisode que vous décrivez en date du 31/12/07 est
difficile à expliquer. S’agissait-il d’un glissement à l’espace au-dessus (L4-L5),
ou bien d’une souffrance des racines sur un canal étroit secondaire aux
interventions ?

Quoi qu’il en soit, il n’est pas certain qu’il y ait une
relation entre cette souffrance du carrefour lombo-sacré et les phénomènes périphériques
que vous décrivez depuis 1 ou 2 ans, de façon assez symétrique (mains, doigts,
genoux, épaules). Vous parlez essentiellement de ces douleurs, vous nous dites
que ces doigts se « recroquevillent », que vous avez de la peine à
les étendre, mais
vous ne décrivez pas
de manifestations
typiquement
inflammatoires
.

Avec ces douleurs périphériques, nous sommes confrontés
avec la
possibilité d’une
polyarthrite rhumatoïde débutante : nous avons souvent insisté sur la
difficulté d’un tel diagnostic. Ce diagnostic ne peut se baser que sur la
concordance de multiples arguments. La douleur ne suffit pas. Il faut y ajouter
les arguments obtenus par un examen clinique spécialisé de l’ensemble des
articulations (recherche de synovite, d’épanchement articulaire, de ténosynovite)
sans omettre la recherche de lésions cutanées (psoriasis) et de nodules
sous-cutanés. Les radiographies des mains (et des pieds s’ils sont aussi touchés)
sont très importantes, car on peut (éventuellement avec l’aide d’une autre
technique d’imagerie) y trouver des arguments diagnostiques décisifs. Vous nous
dites que tous les examens sanguins sont négatifs. Si c’est bien le cas, ce
n’est pas encore une preuve d’exclusion de ce diagnostic.

Au vu de ce qui précède, nous pensons qu’une réévaluation
du diagnostic est justifiée. En premier lieu, il faudrait savoir s’il y a une
sacro-iliite, c’est-à-dire une maladie inflammatoire des sacro-iliaques, en
revoyant les radios, en les complétant si nécessaire (scintigraphie, ou autre
méthode d’imagerie). Pour les manifestations périphériques, il faut revoir les
radios des mains (s’il y en a eu) et les compléter.

Nous savons combien il est difficile de supporter un  tel tableau douloureux quand il n’a pas
d’étiquette diagnostique. La fatigue, la somnolence, les difficultés de
concentration ne proviennent vraisemblablement pas de la maladie elle-même,
mais plutôt de la codéine et des opiacés qu’on a dû vous prescrire.

Donnez-nous de vos
nouvelles.

 

Bonjour,
je suis ravie d’avoir eu de vos nouvelles car en ce moment avoir de
l’écoute est très important pour moi.
En ce qui concerne mes arthrodèses, la
1ère s’est effectuée en passant par le dos, la suivante en passant par le
« ventre » et la dernière de nouveau par le dos.
Je ne sais pas si cela peut
vous aider…
Qu’appelez vous manifestations inflammatoires?
J’ai passé
une radio des mains l’année dernière qui n’a rien montré. Mais la rhumato m’en
refait passer une le 29/02 ainsi qu’une des pieds. C’était prévu.
Aujourdh’ui
les douleurs dans les mains et les pieds fluctuent: un jour ça va, l’autre moins
mais malgrè tout mes doigts ne se recroquevillent plus, j’ai mal c’est
tout.
Par contre toujours mal au dos et j’ai tendance à avoir ma jambe droite
qui se « bloque » accompagnée d’une très forte douleur (insoutenable). Mes
épaules, ma nuque sont toujours douloureuses… Comme si mon corps était coincé
dans un étau…
Il y a des jours où je craque…
Vivement mon rendez-vous
du 29 que j’en sache plus.
Merci de votre attention.

D’après les nouveaux renseignements que vous nous donnez,
vous avez donc subi une double arthrodèse lombo-sacrée, par voie antérieure (au
niveau des corps vertébraux) et par vois postérieure (au n niveau de l’arc
postérieur).

Dans notre première réponse, nous vous disions
« vous ne décrivez pas de manifestations typiquement
inflammatoires ». Les phénomènes inflammatoires peuvent être remarqués par
le patient lui-même sous forme de rougeur, de chaleur, d’enflure. Mais ils
doivent être confirmés, comme nous le disions plus loin, par un examen clinique
spécialisé (recherche de synovite, d’épanchement articulaire, de ténosynovite
etc…).

Comme nous le disions, ce sont surtout les plaintes
douloureuses périphériques (mains, pieds) qui ont fait évoquer la possibilité
d’une polyarthrite débutante. Par contre, les douleurs
  de la colonne ne peuvent pas être rattachées
au même diagnostic.

Les radiographies des extrémités peuvent être
déterminantes, mais elles devront éventuellement être complétées par une autre
méthode d’imagerie.

 Votre
témoignage

 

 

 | Accueil
| Début Page |

 

POLYARTHRITE © 2022