Skip to Content
Polyarthrite
Question 700
Uncategorized Julien / septembre 3, 2021

Vers accueil GVP

 

 Groupe

 Activités

 Aide

 Questions

 Autres Sites

 Nos Artistes

 | Autres
thèmes
| Question N°? | Votre Question

 

 

 

 Diagnostic

 Précèdente

 mark2_2.gif
mark2_1.gif

 Suivante

 QUESTION 700

mark2_2.gif

Bonjour, j’ai un lupus érythémateux disséminé et mes
symptômes ainsi que les médicaments sont les mêmes que pour la PR. Quelle est la
ou les différences entre ces 2 maladies?
Je souffre énormément et suis sous lédertrexate 2.5mg à 6 comprimés par semaine
mais mes douleurs ne s’améliorent pas, je prends du valtran gouttes mais cela
ne me soulage que très peu. Je suis déprimée car cette maladie ne se voit pas
et les douleurs sautent d’une partie du corps à une autre ou plusieurs en même
temps. Le soleil peut-il réellement me faire du tort ? Merci d’avance et vous
remercie car votre site est très bien

 


Mot exact


Résultats par page

Questions
ordre numérique

green00_back.gif

Précèdente

Suivante

green00_next.gif 

 

 

mark2_1.gif

Le lupus
érythémateux disséminé
(LED, ou lupus, ou maladie lupique) et la polyarthrite rhumatoïde (PR,
polyarthrite chronique évolutive) sont toutes deux des maladies auto-immunes.
Il s’agit dans les deux cas , chez des patients génétiquement prédisposés et
avec l’aide probable de facteurs environnementaux, de dysfonction du système
immunitaire. Ce système immunitaire est sensé protéger l’individu contre des
agressions extérieures, en fabriquant des anticorps dirigés contre cet
agresseur. Lorsque le système est perturbé, il peut se trouver que ces
anticorps se dirigent vers l’individu lui-même. On parle alors de
maladie auto-immune et de fabrication
auto-anticorps.

Dans la polyarthrite rhumatoïde, ces auto-anticorps sont
dirigés essentiellement contre le tissu synovial, accessoirement contre le
tissu conjonctif. Les manifestations seront donc essentiellement articulaires
et tendineuses (puisqu’il y a une synoviale articulaire et une synoviale tendineuse),
mais on pourra voir également d’autres manifestations dépendant du tissu
conjonctif.

Dans le lupus érythémateux disséminé, les auto-anticorps
sont dirigés contre les composants du noyau cellulaire (anticorps
antinucléaires). Il en résulte que les
manifestations cliniques de la maladie seront plus nombreuses et plus diverses.

Il s’agit donc de maladies
« parentes », mais bien différentes. Mais le caractère commun de
l’auto-immunité explique pourquoi on emploiera dans les deux cas des
médicaments tels que les anti-inflammatoires, la cortisone et le méthotrexate
par exemple.

Le programme thérapeutique dépend évidemment des
manifestations cliniques constatées. Dans votre cas, nous en savons trop peu
pour pouvoir vous conseiller.

Pour répondre d’autre part à votre question précise, je
dirai que l’exposition au soleil est certainement déconseillée en cas de
manifestations cutanées : la preuve en est que ces manifestations se
localisent essentiellement sur les parties découvertes du corps.

Nous vous informons enfin que vous pouvez obtenir des
réponses à vos questions sur le lupus à l’adresse info@lupus-belgium.org

 Votre
témoignage

 

 

 | Accueil
| Début Page |

 

POLYARTHRITE © 2022